NOUVELLES
05/11/2012 10:02 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Des menaces sur Facebook forcent la fermeture d'une polyvalente

AP
FILE - In this Oct. 10, 2011 file photo, a magnifying glass is posed over a monitor displaying a Facebook page in Munich. Facebook is letting its nearly 1 billion users vote on changes to its privacy policy beginning on Friday, June 1, 2012. This is the second time Facebook let users vote on policy changes. The first time was in 2009 when Facebook was a much smaller, privately held company with about 200 million users (AP Photo/dapd, Joerg Koch)

La direction de la polyvalente Marcel-Landry, à Saint-Jean-sur-Richelieu, a suspendu les cours lundi à la suite de menaces proférées contre l'école sur les réseaux sociaux.

Des graffitis peints sur l'école, à la fin du mois d'octobre, faisaient aussi allusion à plusieurs reprises à la date du « 5 novembre ».

La direction de l'école a préféré agir préventivement en annulant les cours après qu'une étudiante eut reçu dernièrement des messages menaçants sur son compte Facebook.

Les élèves qui venaient de se présenter à l'école ont été renvoyés chez eux.

La sécurité policière a aussi été renforcée aux abords de la polyvalente.