POLITIQUE
05/11/2012 02:01 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Sécurité renforcée autour du premier ministre en Inde

PC

Le premier ministre canadien, Stephen Harper, effectue ses déplacements en Inde à bord de deux véhicules blindés, pour des raisons de sécurité. Il s'agit de sa limousine et d'un véhicule utilitaire sport.

La procédure, inhabituelle, a été déjà utilisée en Haïti et en Afghanistan, mais pas à Kinshasa, en République démocratique du Congo, où des questions de sécurité sont également présentes.

Le bureau du premier ministre renvoie toute question sur la sécurité du premier ministre à la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Cette dernière, qui assume la responsabilité de la sécurité de M. Harper, explique que ce sont les exigences opérationnelles qui dictent les besoins de leur mission. Le niveau de menace auquel les services de sécurités doivent faire face est l'un des facteurs qu'ils prennent en considération dans l'évaluation des besoins pour les divers déplacements en sol étranger.

La GRC refuse, pour des raisons de sécurité, de commenter les raisons qui ont mené à sa décision d'apporter les véhicules du premier ministre en Inde. Elle prévoit toutefois en divulguer les coûts, qui ont dû augmenter puisque le transport des véhicules a nécessité l'utilisation d'un deuxième avion. Les véhicules ne peuvent avoir été transportés à bord de l'Airbus dans lequel a voyagé le premier ministre pour se rendre en Inde.

Le président américain utilise, pour sa part, toujours ses propres véhicules dans tous ses déplacements, dont la fameuse « beast ».

INOLTRE SU HUFFPOST

Les plus beaux atours de Stephen Harper