NOUVELLES
05/11/2012 01:19 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Guide de la soirée électorale américaine

Plus de 200 millions d'électeurs américains sont appelés à élire leur président mardi. Voici un guide des principaux points à surveiller tout au long de la journée et de la soirée électorale.

 

+ OUVERTURE DES BUREAUX DE VOTE: le pays recouvre quatre fuseaux horaires d'est en ouest, sans compter l'Alaska et Hawaï. Les premiers bureaux ouvriront à 06H00 locales (11H00 GMT) dans certains Etats de la côte Est (Virginie, New York, New Jersey, New Hampshire...). Sur la côte Ouest, la Californie commence à voter à 15H00 GMT.

 

+ FERMETURE DES BUREAUX DE VOTE: à 18H00 locales (23H00 GMT) les premiers bureaux ferment dans certains Etats de l'Est. La plus grande partie de la Floride ferme à 19H00 locales (00H00 GMT), et la majorité des Etats de l'Est ferment à 20H00 locales (01H00 GMT) ou 21H00 locales (02H00 GMT). La côte Ouest ferme mercredi à 04H00 GMT.

 

+ SONDAGES SORTIES DES URNES: à partir de 22H00 GMT, les chaînes commencent à diffuser des extraits des sondages de sorties d'urnes sur les priorités des électeurs, et la composition des votants. Ces données statistiques, recueillies par 25.000 sondeurs répartis dans tous les Etats, serviront aux chaînes à déclarer les vainqueurs de chaque Etat à la fermeture des bureaux de ces Etats. Des résultats partiels de dépouillement peuvent être publiés en temps réel par certains Etats, auquel cas les chaînes ont prévu de les afficher à l'écran, sans toutefois tirer de conclusion sur le vainqueur.

 

+ ETATS-CLES: onze Etats, représentant collectivement un pactole de 146 grands électeurs, sont indécis, selon la moyenne des sondages calculée par RealClearPolitics.com. Un candidat doit empocher 270 grands électeurs pour être élu président. Barack Obama avait remporté tous ces 11 Etats en 2008, mais il a depuis perdu son avance. Sa campagne considère que seuls huit Etats sont indécis.

 

+ SCENARIO OBAMA: d'après la moyenne des derniers sondages, l'avance du président sortant est solide dans 18 Etats représentant collectivement 201 grands électeurs. Barack Obama doit donc engranger 69 grands électeurs dans les 11 Etats clés, mais il dispose déjà, parmi eux, d'une avance confortable en Pennsylvanie (20 grands électeurs) dans le Michigan (16) et le Wisconsin (10). Il lui suffirait ensuite de remporter par exemple l'Ohio (18) et l'Iowa (6) pour être réélu avec 271 grands électeurs.

 

+ SCENARIO ROMNEY: pour Mitt Romney, le chemin vers la victoire est plus ardu. Il doit rafler la plupart des Etats clés alors que le président n'a besoin que de quelques-uns. D'après les derniers sondages, Mitt Romney est assuré de gagner dans 24 Etats représentant 191 grands électeurs. Le républicain doit donc engranger 79 grands électeurs supplémentaires dans les 11 Etats les plus indécis, ce qui rend quasi-indispensable une victoire dans l'Ohio, en Floride et en Virginie, qui "pèsent" 60 grands électeurs.

 

+ CONGRES: la totalité des 435 sièges de la Chambre des représentants et 33 des 100 sièges du Sénat sont égtalement renouvelés mardi. Les républicains devraient, selon les sondeurs, conserver leur majorité à la Chambre. Au Sénat, les démocrates défendent leur maigre majorité de 53 sièges, mais le contrôle dépendra de quelques courses très serrées dans des Etats comme le Massaschusetts (nord-est), la Virginie (est), l'Indiana (nord) et le Missouri (centre).

 

+ PAPIER OU MACHINE? Chaque Etat et chaque comté définit ses propres méthodes de vote. Certains utilisent le papier, d'autres des machines électroniques. Aucune harmonisation n'existe au niveau du pays voire à l'intérieur d'un même Etat, les comtés étant les responsables de l'organisation du vote.

 

+ REGLES DE RECOMPTAGE: là encore, chaque Etat dispose de ses propres lois pour déclencher un recomptage. A l'élection de 2000 entre Al Gore et George W. Bush, certains comtés de Floride avaient décidé de lancer un recomptage mais pas d'autres. Les règles pour accepter les bulletins arrivés en retard variaient aussi d'un comté à l'autre. En cas de contestation, des armées d'avocats de chaque camp sont prêts à porter leurs recours devant les tribunaux dans chacune des juridictions concernées.

 

+ VOTE ANTICIPE: plus de 30% des Américains devraient avoir voté avant mardi, par correspondance ou en personne dans des bureaux de vote ouverts depuis parfois plusieurs semaines. Ces votes ne seront dépouillés que mardi.

 

+ LA QUESTION DE L'OHIO: comme dans d'autres Etats, de nombreux habitants de l'Ohio ne pourront pas déposer de bulletin normal dans l'urne, pour diverses raisons (non-présentation de preuve d'identité, ou inscription préalable pour voter par anticipation alors qu'ils se présentent physiquement dans le bureau de vote). Ils utiliseront un bulletin "provisoire" qui ne fera pas partie du dépouillement, et qui ne sera compté qu'à partir du 17 novembre en cas de besoin. Si les dépouillements de mardi soir étaient très serrés dans l'Etat, et si l'élection dépendait de l'Ohio, les résultats de la présidentielle ne seraient donc pas connus avant la deuxième quinzaine de novembre.

 

ico/lb/ia

PLUS:afp