NOUVELLES
05/11/2012 10:11 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Le réseau Cogeco annonce le décès de son fondateur, Henri Audet

PC

MONTRÉAL - Cogeco est en deuil de son fondateur, l'homme d'affaires Henri Audet, décédé le 3 novembre à l'âge de 94 ans.

L'entreprise montréalaise de télécommunications a confirmé son décès par voie de communiqué, lundi.

Né à Montréal dans les derniers jours de la Grande Guerre, il avait étudié le génie électrique à l'École polytechnique de Montréal puis au Massachussetts Institute of Technology (MIT).

Embauché par la Société Radio-Canada en 1945, il avait participé au lancement de la télévision en français au pays. Il rêvait toutefois de créer son entreprise. En 1957, il a donc vendu sa maison pour financer son projet: fonder une station de télévision affiliée à la SRC, dans une école désaffectée de la région de Trois-Rivières.

Le petit écran en était alors à ses premiers balbutiements et Henri Audet voulait faire partie de l'aventure. Cogeco est demeuré un joueur important dans ce domaine jusqu'à la vente de sa participation majoritaire dans le réseau TQS — rebaptisé V — en 2008.

Aujourd'hui, l'entreprise ne possède plus d'actifs dans le domaine de la télévision commerciale. Le fils d'Henri Audet, Louis, admettait d'ailleurs il y a quelques années que la décision de se retirer du secteur avait été «difficile à vivre»

Cogeco exploite cependant le réseau de radio Rythme FM de 13 stations de radio au Québec et chapeaute deux importants câblodistributeurs, l'un au Canada et l'autre Portugal, qui figurent parmi les plus gros de leurs marchés respectifs.

En 35 ans aux commandes, Henri Audet a piloté la transformation de son bébé en une multinationale dont les revenus annuels dépassent le milliard de dollars.

Il est demeuré chef de la direction de Cogeco et de sa filiale de câblodistribution et de services Internet Cogeco Câble jusqu'en 1993. Cette année-là, il a cédé les rênes à son fils Louis, qui travaillait déjà pour la boîte depuis une dizaine d'années.

Il a continué à siéger au conseil d'administration de l'entreprise jusqu'en 2006. Il avait alors 88 ans et détenait toujours 72 pour cent des droits de vote de la société.

Le président des conseils d'administration de Cogeco et de Cogeco Câble, Jan Peeters, a déclaré par voie de communiqué que monsieur Audet a toujours été et restera une très grande source d'inspiration pour tous les membres de la grande famille Cogeco.

Dans une allocution soulignant les 50 ans de Cogeco, en 2008, Louis Audet affirmait que la culture entrepreneuriale de son père était basée sur «la confiance en nos moyens, la prise de risques calculés, une structure de coûts légère et l'innovation technologique».

Henri Audet était membre de l'Ordre du Canada. Au cours de sa carrière, il a reçu de nombreux prix prestigieux et a été intronisé au temple de la renommée de l'Association canadienne des radiodiffuseurs.

Le contrôle de Cogeco, et conséquemment celui des ses filiales et sous-filiales, est détenu par Gestion Audem, une société de portefeuille dont les actions sont entièrement détenues par les membres de la famille de Henri Audet. Le contrôle de Gestion Audem reste entièrement aux mains de la famille de Henri Audet à la suite de son décès.