NOUVELLES
05/11/2012 06:49 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Coupe des Quatre nations: Lacasse veut montrer ce qu'elle peut faire

La gardienne canadienne Geneviève Lacasse n'a pas encore disputé de match complet face à l'équipe féminine américaine, mais elle a affronté plusieurs de leurs joueuses à l'entraînement, ces derniers temps.

Lacasse et sept membres de l'équipe nationale américaine font partie des Blades de Boston, dans la Ligue canadienne de hockey féminin.

Lacasse sera devant le filet du Canada à la Coupe des Quatre nations qui commencera mardi, en Finlande.

Les Canadiennes amorceront le tournoi contre les Finlandaises, avant de se mesurer aux États-Unis et à la Suède, mercredi et vendredi. La finale sera présentée samedi.

En match préparatoire, dimanche, le Canada a battu la Finlande 8-1 avec Charline Labonté comme gardienne.

Les Américaines sont les championnes en titre, ayant vaincu le Canada 4-3 au terme d'une fusillade en Suède, l'an dernier.

Lacasse a été choisie en avril pour le championnat mondial, mais elle n'a disputé de match lors du triomphe canadien à Burlington, au Vermont.

Il n'y a pas un gros taux de roulement pour les gardiennes dans l'équipe canadienne. Shannon Szabados amorce les matches d'importance depuis son brio lors du match de la médaille d'or aux Jeux de Vancouver, en 2010, et Labonte fait partie du club depuis une décennie.

Lacasse a vu une occasion se présenter quand Kim St-Pierre s'est absentée pour donner naissance à un petit garçon, pendant la saison dernière. Cette dernière a aussi laissé entendre, récemment, qu'il était peu probable qu'elle tente d'obtenir un poste avec l'équipe nationale pour les Jeux olympiques de 2014, à Sotchi.

Dans un avenir plus rapproché, il y aura le championnat mondial de 2013 à Ottawa, en avril. Pour Lacasse, la Coupe des Quatre nations est donc une vitrine où elle peut se mettre en valeur.

«C'est ma chance», a t-elle résumé.

L'été dernier en Finlande, on l'a insérée hâtivement dans un match hors-concours face aux Américaines, après que Liz Knox ait cédé sur les deux premiers tirs dirigés vers elle. Lacasse a bloqué 45 tirs, et le Canada s'en est tiré avec une victoire de 4-3 en fusillade.

«Elle nous a gardés dans le match même en étant mitraillée, dit l'entraîneur canadien Dan Church au sujet de Lacasse. Elle commence vraiment à montrer ses habiletés au niveau technique, et elle ne se fie pas seulement à ses qualités athlétiques.»

PLUS:pc