NOUVELLES
05/11/2012 02:23 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Combats et bombardements à Damas et Alep (ONG)

De violents combats opposaient lundi rebelles et troupes du régime de Bachar al-Assad, appuyées par l'artillerie, dans les deux principales villes de Syrie, Damas et Alep, où un entrepôt du Croissant Rouge a brûlé, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Dans le nord du pays, l'OSDH fait état de violents combats à Alep, ainsi que de bombardements qui ont tué un civil et provoqué un incendie près d'un bâtiment des renseignements aériens à l'entrée nord-ouest de la ville.

Le principal entrepôt du Croissant Rouge à Alep, situé à proximité, a entièrement brûlé, a affirmé à l'AFP une source au sein de l'organisation, sous le couvert de l'anonymat.

Le bâtiment de 1.000 mètres carrés contenait des stocks de médicaments, de nourriture, de couvertures et de produits pour bébé. "Nous n'avons aucune idée précise des pertes. Nous ne pouvons plus accéder à l'entrepôt depuis plus d'une semaine à cause des violents combats, mais les gardiens nous ont affirmé que tout avait brûlé", a ajouté cette source.

Des affrontements ont également éclaté à proximité de l'aéroport international d'Alep, selon l'OSDH, qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins dans les hôpitaux civils et militaires à travers le pays.

A Damas, l'armée a bombardé le quartier de Hajar al-Aswad, a rapporté l'OSDH, faisant état de combats entre rebelles et soldats dans ce quartier, ainsi qu'à Tadamoun.

Selon l'OSDH, de nombreux habitants fuyaient ces deux quartiers situés dans le sud de la capitale pour se mettre à l'abri dans le camp palestinien voisin de Yarmouk.

Dimanche soir, huit civils dont une femme avaient été tués par un obus de mortier à Yarmouk, où s'affrontaient rebelles et combattants palestiniens du Front Populaire pour la libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG) d'Ahmad Jibril, un allié du régime de Bachar al-Assad.

Plus d'un demi-million de réfugiés palestiniens vivent en Syrie, et selon l'OSDH, des combattants palestiniens prennent part aux combats, certains du côté du régime et d'autres avec la rébellion.

Toujours à Damas, les rebelles ont lancé des attaques coordonnées contre plusieurs barrages de l'armée à travers la ville, selon l'OSDH.

A Homs (centre), où la Croix-Rouge internationale a pu accéder pour la première fois depuis plusieurs mois à deux quartiers assiégés, l'OSDH faisait état de combats et de bombardements sur plusieurs quartiers.

L'OSDH a aussi signalé des bombardements aériens sur la province d'Idleb (nord-ouest), où l'armée de l'air a récemment intensifié ses raids, et une campagne d'arrestations dans la ville côtière de Lattaquié.

Dimanche, les violences ont fait au moins 203 personnes -- 112 civils, 62 soldats et 29 rebelles -- à travers le pays, selon le bilan quotidien de l'OSDH.

str-kam-am/sbh/fc

PLUS:afp