NOUVELLES

Tawadros II, un pharmacien de formation nouveau successeur de Saint Marc

04/11/2012 06:46 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

L'évêque Tawadros de Beheira (delta du Nil), choisi dimanche pour être le nouveau patriarche de l'église copte orthodoxe d'Egypte, est un pharmacien de formation qui a gravi tous les échelons de la hiérarchie ecclésiastique, et règnera sous le nom de Tawadros II.

Né Wagih Sobhy Bakki Soleiman le 4 novembre 1952 dans la région de Mansourah, dans le delta du Nil, il est titulaire d'un diplôme de pharmacie à l'université d'Alexandrie et obtient également une bourse d'étudiant de l'International Health Institute britannique.

Il dirige un temps une usine pharmaceutique, avant d'être fait moine en 1988 au monastère de Saint Bichoy, dans la région de Wadi Natroun, haut lieu de la spiritualité copte, au nord-est du Caire. Il est ordonné prêtre en 1989 et devient évêque en 1997.

Très versé dans les questions de théologie, il est réputé favorable à ce que l'église se concentre sur sa mission pastorale et ne s'implique dans les affaires politiques que de manière exceptionnelle.

Tawadros s'est également déclaré favorable à un renforcement de l'unité de la communauté copte, qui représente 6 à 10% des quelque 83 millions d'Egyptiens mais compte aussi une importante diaspora à l'étranger.

Il est considéré comme un proche de l'évêque Pachomius, qui assure l'intérim de l'église orthodoxe copte depuis le décès du patriarche Chénouda III en mars.

Il sera intronisé le 18 novembre "pape d'Alexandrie, patriarche de toute l'Afrique et du siège de Saint Marc", l'évangéliste à qui l'Eglise copte fait remonter sa fondation.

bur-cr/fc

PLUS:afp