NOUVELLES
04/11/2012 12:01 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

L'Opposition officielle se retire de la Commission sur les finances

MONTRÉAL - L'Opposition officielle à la Ville de Montréal se retire de la Commission sur les finances et l'administration en guise de protestation d'ici le dépôt du nouveau budget annoncé par le président du comité exécutif, Michael Applebaum.

Les deux sièges attribués à Vision Montréal à la commission seront vides à compter de lundi. Le parti dirigé par Louise Harel refuse de «jouer les figurants» dans l'étude d'un budget déjà tabletté.

Mme Harel veut éviter que les séances de travail sur ce budget «dépassé» tourne à la mascarade.

Déjà, les maires de Westmount et de Montréal-Est, Peter F. Trent et Robert Coutu font l'impasse sur les séances de la commission.

Vision Montréal souhaite que le prochain budget contienne les mesures prévues par le parti au pouvoir, Union Montréal, pour récupérer les fonds publics gaspillés par les manoeuvres de collusion et de corruption.

Mme Harel réclame de l'administration qu'elle fasse «du ménage et pas seulement du taxage».

«On ne peut pas avoir un deuxième budget sans faire le ménage», a-t-elle indiqué.

Elle a aussi rappelé que le maire Tremblay n'avait plus le choix de démissionner.

Après s'être accordé un repos de 4 jours, Gérald Tremblay, doit revenir à l’hôtel de ville lundi.

Plusieurs s’attendent à ce que M. Tremblay fasse le point sur son avenir politique, à la lumière des récents témoignages à la commission Charbonneau.

Mme Harel espère que la réflexion du maire aura porté ses fruits et qu'il quittera ses fonctions.

PLUS:pc