NOUVELLES
04/11/2012 11:34 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Libye : affrontements entre milices à Tripoli

Des miliciens libyens ont mis le feu à un bâtiment des services de sécurité dans le centre de la capitale libyenne, dimanche, où l'on signale des pillages et des affrontements avec une milice rivale.

Les milices ont échangé des des tirs à l'arme automatique. Des lance-grenades auraient aussi été utilisés. Un hôpital des environs a reçu une balle perdue, provoquant la panique.

Selon un responsable d'un hôpital à proximité des lieux, les violences n'ont pas fait de mort. Des membres d'un comité de défense ont fait état de deux blessés par balles. Reuters rapporte de son côté que cinq personnes ont été blessées dans les affrontements.

Les troubles ont éclaté peu après minuit à Tripoli, lorsque deux milices autorisées par le Comité suprême de sécurité (SSC) se sont disputées à propos de l'arrestation de l'un des leurs, selon ce que rapportent des riverains du quartier de Sidi Khalifa. Le Comité suprême de sécurité est une une structure coiffant plusieurs groupes armés qui ont refusé d'intégrer les rangs de la police ou de l'armée régulières en accusant ces dernières d'être toujours sous les ordres de nostalgiques de Mouammar Kadhafi.

Les violences nocturnes entre groupes armés ne sont pas inhabituelles à Tripoli, où les armes abondent depuis le conflit qui a mis fin au régime de Mouammar Kadhafi, en 2011.

Ailleurs au pays, à Benghazi, l'explosion d'une voiture piégée devant un commissariat de police a blessé trois agents des forces de l'ordre.

PLUS: