NOUVELLES
04/11/2012 07:45 EST | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Le gouverneur Chris Christie votera malgré tout pour le républicain Mitt Romney

JÉRUSALEM - Le gouverneur républicain du New Jersey, Chris Christie, affirme que le président Barack Obama mérite ses félicitations pour avoir aidé son État à se remettre de la méga-tempête Sandy, mais précise qu'il votera malgré tout pour Mitt Romney.

M. Christie, qui accordait dimanche une entrevue à un journaliste de la chaîne israélienne 2 TV, a fait fi des détracteurs de la droite qui l'ont accusé d'appuyer M. Obama.

Il dit avoir pris position en faveur de Mitt Romney en tant que républicain, et prévoit voter pour lui lors de l'élection de mardi.

Le gouverneur Christie, qui a longtemps fait campagne auprès de M. Romney, a prononcé un important discours lors de la convention républicaine.

La semaine dernière, Chris Christie a fait la tournée de la côte dévastée du New Jersey avec Barack Obama et a discuté avec lui des mesures à mettre en oeuvre pour venir en aide aux sinistrés.

«Honnêtement, le fait est que les habitants du New Jersey s'attendent à ce que leur gouverneur travaille dans leur intérêt, pas dans l'intérêt d'un parti politique spécifique», a déclaré M. Christie à la télévision israélienne depuis le New Jersey.

M. Christie a cependant assuré que rien ne l'avait poussé à changer d'avis à propos du candidat présidentiel qui obtenait son appui.

«Je suis républicain, j'ai offert mon appui à Mitt Romney et je le soutiens. Je prévois voter pour lui mardi», a-t-il réitéré.

«Cependant, si le président des États-Unis vient ici et est prêt à aider mes citoyens, et s'il le fait, je dirai alors du bien de lui, puisqu'il l'a mérité. J'ai aussi dit de bien mauvaises choses à propos du président au fil du temps — il le sait. Et nous avons blagué à ce propos lorsque nous étions réunis cette semaine», a indiqué Chris Christie.

«Si quelqu'un accomplit un bon travail, il mérite d'être félicité et les habitants du New Jersey s'attendent à ce que je travaille avec tous — républicains, démocrates, indépendants — pour traverser cette crise et accomplir le travail», a conclu le gouverneur.

Celui-ci a par ailleurs précisé que moins d'un million de résidants de l'État étaient toujours privés d'électricité, dimanche, comparativement aux 2,7 millions de personnes plongées dans le noir au plus fort de la tempête. M. Christie a qualifié les changements de «progrès substantiels».

PLUS:pc