NOUVELLES
04/11/2012 01:26 EDT | Actualisé 04/01/2013 05:12 EST

Hollande rencontre des représentants de la société civile saoudienne

Le président français François Hollande a rencontré lors de sa visite en Arabie saoudite trois représentants de la société civile avec lesquels il a évoqué le processus de réformes, selon une source diplomatique française.

"Depuis 2005 (date de l'accession au trône du roi Abdallah), des étapes ont été franchies et d'autres sont espérées en matière de droits de l'Homme et de la situation de la femme", a déclaré le président français lors d'une conférence de presse au terme de sa visite.

Le président Hollande a rencontré Mohammed Al Zalfa, un ancien membre du conseil de la Choura (instance consultative désignée), considéré comme un libéral et un partisan des droits de la femme, dont celui de conduire.

Faisait également partie de la délégation Ibrahim Al-Mugaiteeb, militant de longue date en faveur des droits de l'Homme et président de l'organisation Human Rights First, qui défend notamment les minorités, dont les chiites qui s'estiment discriminés dans le royaume.

Le troisième membre de la délégation est le jeune blogueur Ahmad Al-Omran (28 ans), auteur du blog "Saudi jeans", qui critique le conservatisme ambiant dans le royaume et exprime la frustration de nombreux jeunes.

"L'entretien a porté sur les réformes que le roi Abdallah a commencé à initier depuis son accession au trône en 2005 et ce qui doit être accompli dans ce domaine, ainsi que les droits que la femme qui a obtenu celui de voter aux prochaines élections municipales en 2015", a indiqué la source diplomatique.

Le roi Abdallah, un prudent réformateur, a autorisé de timides mesures en faveur des femmes dans le royaume ultraconservateur où elles ne peuvent pas conduire, voyager sans la compagnie d'un proche ou avoir accès à un grand nombre de métiers en raison de l'interdiction de la mixité.

aa-swi/at/sw

PLUS:afp