NOUVELLES

Syrie: appel à libérer un défenseur des droits de l'Homme, un auteur arrêté

03/11/2012 11:04 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Le directeur du Centre syrien pour les études et la recherche en droit, l'avocat Anouar Bounni, a appelé samedi à la libération de son collègue Khalil Maatouq, arrêté il y a un mois à Damas par les autorités.

Dans un communiqué parvenu à l'AFP, Anouar Bounni s'est dit "extrêmement inquiet" du sort de Khalil Maatouq, un avocat des droits de l'Homme en vue "qui souffre d'une grave maladie des poumons".

Khalil Maatouq, directeur exécutif du Centre, et son collègue Mohammad Zaza ont été arrêtés le 2 octobre alors qu'ils se rendaient à leur travail à Damas.

M. Maatouq "n'a pas été inculpé depuis son arrestation, aucune visite n'a pu lui être rendue et aucun médicament n'a pu lui être envoyé", a indiqué M. Bounni.

Appelant à la libération de MM. Maatouq et Zaza et de "tous les détenus", il a aussi exprimé son inquiétude quant au sort des avocats Bourhane Saqqal, Samer Idris et Mazen Salah, arrêtés les mois précédents par les autorités syriennes.

Par ailleurs, les forces de sécurité ont arrêté à Damas l'écrivain Daher Ayta, connu pour ses positions critiques envers le régime, ont annoncé à l'AFP des amis de l'auteur, âgé de 46 ans et père de deux enfants.

Les raisons de l'arrestation de M. Ayta, qui souffre d'un handicap, sont inconnues, ont-ils ajouté, précisant être sans nouvelles du romancier depuis son interpellation jeudi.

Egalement scénariste et metteur en scène, M. Ayta avait récemment reçu un prix arabe pour ses oeuvres théâtrales.

Des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées en Syrie depuis le début du soulèvement contre le président Bachar al-Assad il y a plus de 19 mois, dont un grand nombre n'ont jamais été formellement inculpées, selon des associations de défense des droits de l'Homme.

rm/sbh/cco

PLUS:afp