NOUVELLES
03/11/2012 01:21 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Lewis Hamilton en pole position aux Émirats, suivi de Webber et Vettel

ABU DHABI, Émirats arabes unis - Lewis Hamilton de McLaren garde de minces chances de remporter le championnat de la F1 une deuxième fois, ayant mérité la pole position en vue du GP d'Abu Dhabi.

Il a résisté aux voitures Red Bull de l'Australien Mark Webber et du double champion en titre, Sebastian Vettel.

Hamilton, champion du monde en 2008, a signé un chrono de 1:40,630 sur la piste Yas Marina, samedi, devançant Webber par 0,348 seconde.

Au volant de sa Ferrari Fernando Alonso, à 13 points de Vettel au classement, avec trois courses à disputer, ne partira que septième. Son bolide éprouve des ennuis en dépit de changements de dernière minute.

Pastor Maldonado de Williams s'élancera quatrième, suivi de la Lotus de Kimi Raikkonen et de la McLaren de Jenson Button.

«Je suis emballé, a dit Hamilton, vainqueur de ce GP après que Vettel ait été victime d'une collision, en 2011. Ça fait longtemps que nous avons amorcé une course devant les Red Bulls. L'équipe a fait du travail formidable. Je ne sais pas pourquoi la voiture se conduit aussi bien ici... j'imagine qu'elle convient bien à cette piste.»

Vettel a vu sa première séance de qualifications se limiter à deux tours à cause de problèmes de freins. Il a aussi effleuré le mur un peu plus tard. L'Allemand se disait tout de même heureux de sa troisième position au départ.

«Je pense que nous nous sommes bien tirés d'affaire, a dit Vettel. C'est certain que tout n'est pas parfait et que nous n'avons pas encore toutes les réponses, mais nous avons quand même trouvé un compromis.»

Vettel n'a pas accordé de pertinence à ceux qui laissent entendre qu'il changera de stratégie avec Alonso se qualifiant septième - un rang de départ peu facile, car la piste ne contient pas beaucoup d'occcasions de dépasser.

«Nous devons essayer de gagner, a résumé Vettel. C'est Lewis qui est devant pour l'instant, et nous allons mettre nos énergies à tenter de le rattraper.»

Vettel a gagné les quatre dernières courses pour ravir le premier rang du classement à Alonso, et les observateurs le favorisent pour obtenir un troisième titre de suite. Il a 13 points de plus qu'Alonso et 67 de plus que Raikkonen, troisième.

Webber et Hamilton suivent avec 167 et 165 points, respectivement. Pour tout rafler l'un ou l'autre doit remporter les trois courses restantes, en espérant que Vettel ne les terminent pas.

Vettel ne peut s'assurer du titre ce week-end, mais un gain et une bonne performance en sol américain, dans deux semaines, rendrait la tâche très ardue à ses adversaires.

S'il méritait le championnat de 2012, il rejoindrait Juan Manuel Fangio et Michael Schumacher comme seuls pilotes à remporter trois titres d'affilée. Vettel serait aussi le plus jeune à réaliser cet exploit.

PLUS:pc