NOUVELLES

Durement touché, St-Juste lance la serviette après sept rounds face à Green

03/11/2012 10:41 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Renan St-Juste n'a pas su relever l'imposant défi que représentait Allan Green en demi-finale du gala Bute-Grachev.

St-Juste (23-4-1, 15 K.-O.) en a eu plein les bras face à Green (32-4, 22 K.-O.), qui devait peser près de 20 livres de plus que son adversaire dans le ring. L'Américain de l'Oklahoma ne s'était d'ailleurs pas forcé pour rencontrer la limite des 175 livres: il s'est présenté à la pesée lourd de 178,7 livres et St-Juste croyait alors qu'il allait se battre à 190 livres, contre ses 172 à lui.

Dès les premiers assauts, Green a pris les commandes, fermant presque complètement l'oeil droit du courageux boxeur de 40 ans, lui fracturant le nez dès le premier round.

St-Juste a tout de même offert une belle opposition, envoyant même son adversaire au tapis d'un crochet du gauche au quatrième. Le Repentignois n'a toutefois pas été en mesure de terminer le travail avant la fin du round, salutaire pour Green.

L'Américain de 33 ans est d'ailleurs revenu à la charge avec un bon cinquième round. Aux sixième et septième, il a de nouveau ébranlé St-Juste, qui a signalé à l'arbitre qu'il ne reviendrait pas dans le ring pour le huitième assaut, donnant ainsi le K.-O. technique à Green.

Juste avant cette demi-finale, le Trifluvien Mikaël Zewski (17-0, 13 K.-O.) n'a mis que 37 secondes à liquider Cesar Chavez (20-3, 9 K.-O.). Après avoir fait quelques tours du ring, le mi-moyen, qui se bat majoritairement aux États-Unis avec l'écurie Top Rank Boxing, a terrassé le Mexicain d'un solide uppercut du droit au visage. Même un compte de 20 n'aurait pu le sauver.

À voir — et entendre — l'accueil qu'a reçu Zewski, parions que les promoteurs locaux voudront l'ajouter à leurs cartes plus souvent.

Les super mouches Sébastien Gauthier (21-4, 13 K.-O.) et Rodrigo Guerrero (18-4-1, 12 K.-O.) se sont livrés toute une bagarre, mais le Mexicain a dominé dès le premier round, alors que Gauthier s'est longuement retrouvé en difficulté dans les câbles.

Le boxeur de St-Jérôme a connu quelques bons moments par la suite, mais au début du huitième, il a visité le tapis après un solide coup au corps. Finalement, l'arbitre Steve St-Germain a stoppé le combat après 2:31 du huitième, alors que Gauthier était prisonnier dans le coin.

Francy N'Tetu (8-0, 2 K.-O.) a tenu parole. Le mi-lourd de Chicoutimi avait promis à Schiller Hyppolite (5-1, 2 K.-O.) de lui montrer qui est le «boss» lors de la pesée de vendredi: il a signé une victoire par décision partagée, envoyant Hyppolite une fois au tapis au troisième au cours d'un très bon combat.

Les mi-moyens Sébastien Bouchard (4-0, 2 K.-O.) et Glisandy Mejia (3-1, 2 K.-O.) ont livré une belle bagarre, que Bouchard a remportée par décision unanime, les trois juges remettant des cartes identiques de 38-37.

Le poids lourd roumain Bogdan Dinu (8-0, 5 K.-O.) n'a jamais été embêté par Éric Martel-Bahoéli (7-3, 4 K.-O.) et l'a facilement emporté par K.-O. technique quand l'arbitre a stoppé le combat à 2:52 du quatrième round. Avec ce troisième revers consécutif, c'est peut-être la fin pour Martel-Bahoéli.

En lever de rideau, Michaël Gadbois (8-0, 3 K.-O.) est demeuré invaincu chez les légers grâce à une victoire par décision majoritaire face au Mexicain Pedro Navarrete (28-17-3, 17 K.-O.).

PLUS:pc