NOUVELLES
03/11/2012 02:05 EDT | Actualisé 03/01/2013 05:12 EST

Deux évêques et un moine candidats pour être le 118ème patriarche copte

Deux évêques et un moine sont en lice pour devenir dimanche le 118ème patriarche de l'église copte orthodoxe d'Egypte:

- L'évêque Raphaël, 54 ans, est un médecin de formation qui est devenu moine puis a gravi les échelons de la hiérarchie ecclésiastique.

Né Michel Erian al-Halim à Choubra, un quartier du Caire, il est diplômé de la faculté de médecine Ain Shams du Caire, puis du séminaire Chénouda III, du nom du dernier patriarche décédé en mars.

En 1990 il devient moine sous le nom de frère Yostos au monastère Baramous de la région du Wadi Natroun, au nord-est du Caire. Ordonné prêtre, il est ensuite fait évêque en 1997.

Responsable épiscopal pour le centre du Caire, il se distingue par des sermons sur l'éducation et les jeunes. Il est réputé proche de l'évêque Moussa, l'un des membres du clergé copte les plus populaires, responsable des affaires de la jeunesse.

Il a également plaidé auprès des autorités pour un allègement des restrictions légales à la construction des églises en Egypte, un des principaux griefs des Coptes alors que le régime prévalant pour la construction des mosquées est très libéral.

- L'évêque Tawadros, 60 ans, est né Wagih Sobhy Bakky Soleiman dans la région de Mansourah, dans le delta du Nil. Diplômé de pharmacie à l'université d'Alexandrie, après avoir obtenu dans sa jeunesse une bourse d'étudiant à l'International Health Institute britannique, il est ensuite entré au le séminaire.

Il devient moine en 1988 au monastère de Saint Bichoy, dans la région de Wadi Natroun, au nord-est du Caire. Ordonné prêtre, il est fait évêque en 1997.

Chargé de la province de Beheira (Delta du Nil), il est très versé dans les questions de théologie, il est réputé favorable à ce que l'église se concentre sur sa mission pastorale et ne s'implique dans les affaires politiques que de manière exceptionnelle.

Il est considéré comme un proche de l'évêque Pachomius, qui assure l'intérim de l'église orthodoxe copte depuis le décès de Chénouda III.

- Raphaël Ava Mina est un moine de 70 ans, né au Caire sous le nom de Raphaël Sobhy Tewfiq. Diplômé en droit, il devient moine en 1969 au monastère de Mar Mina, près d'Alexandrie. Il est le plus âgé des trois candidats en lice, et le seul à ne pas être évêque.

Il est considéré proche du patriarche Chenouda III, et de son prédécesseur Cyril VI, décédé en 1971.

Il est réputé favorable à ce que l'Eglise se tienne à l'écart de la politique et que ses membres s'impliquent dans les affaires publiques au travers de partis plutôt que par leur religion.

Il s'est également déclaré favorable au renforcement du dialogue avec la grande institution théologie sunnite du Caire, al-Azhar, tenante d'un islam modéré.

bur-cr/fc

PLUS:afp