NOUVELLES
02/11/2012 09:54 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Wall Street ouvre en hausse après les bons chiffres sur l'emploi américain

La Bourse de New York a débuté la dernière séance de la semaine dans le vert vendredi après l'annonce d'une hausse plus forte que prévu des embauches aux Etats-Unis en octobre: le Dow Jones avançait de 0,26% et le Nasdaq de 0,21%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average avançait de 34,40 points à 13.267,02 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 6,43 points à 3.026,49 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 gagnait 0,36% (+5,15 points) à 1.432,74 points.

Wall Street avait jeudi largement profité d'une salve d'indicateurs américains et chinois encourageants, dans un marché se réjouissant du retour à la quasi normale après l'ouragan Sandy: le Dow Jones avait avancé de 1,04% à 13.232,62 points et le Nasdaq de 1,44% à 3.020,06 points.

Et les courtiers ont accueilli positivement le rapport officiel mensuel sur l'emploi publié à Washington.

"La croissance de l'emploi s'est améliorée de façon significative en octobre, même si une remontée de la population active a fait légèrement augmenter le taux de chômage", a remarqué Sal Guatieri, de BMO Capital Markets.

"Cela suggère que l'économie reprend un peu de vigueur et que la croissance du PIB (produit intérieur brut) va être plus importante au quatrième trimestre que les 2,00% du troisième trimestre", a-t-il ajouté.

Selon l'administration, l'économie américaine a créé en effet 171.000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait en octobre, soit plus que ce que prévoyaient les analystes.

"Ce n'est pas 200.000" emplois mais c'est déjà "un joli mouvement après le rythme moyen de 174.000 constaté au troisième trimestre", a remarqué Christopher Low, de FTN Financial. "Le marasme du deuxième trimestre est terminé".

Le taux de chômage est toutefois remonté de 0,1 point pour s'établir à 7,9%, comme l'avaient prévu les analystes, après une chute totalement inattendue en septembre, qui l'avait fait tomber à son niveau le plus faible depuis l'arrivée du président Barack Obama à la Maison Blanche en janvier 2009.

Le marché obligataire reculait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 1,759% contre 1,715% jeudi soir, et celui à 30 ans à 2,949% contre 2,897%.

jum/sl/sam

PLUS:afp