NOUVELLES
02/11/2012 04:41 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

«Vraiment cool» - Simona de Silvestro

Simona de Silvestro est récompensée pour son travail depuis 3 ans en IndyCar. Elle remplace Rubens Barrichello chez KV Racing en 2013, et en parle à Radio-Canada Sports.

Un texte de Philippe Crépeau

Après une saison 2012 difficile chez HVM, en raison du manque de performance du moteur Lotus, elle a accepté l'invitation de KV Racing, et a quitté HVM avec laquelle elle travaillait depuis 3 ans.

La pilote suisse francophile a tourné lundi à Birmingham en Alabama, trois semaines après avoir signé une entente d'une saison avec HV Racing, et a pu découvrir sa nouvelle équipe, mais surtout sa nouvelle voiture. Elle a accepté de parler de ses sentiments à Radio-Canada Sports.

« On est la première équipe à recommencer à faire des essais, et c'est vraiment bien, a-t-elle expliqué. Dans la voiture, c'était vraiment cool quand ça avance quand on accélère, précise-t-elle en riant. C'était vraiment rafraîchissant à ce niveau-là.

« Il fallait s'entendre avec toute l'équipe, et commencer à travailler ensemble, et comprendre comment travaille l'un et l'autre, ajoute-t-elle. C'était un test assez ouvert, où on a essayé différentes choses. »

Simona de Silvestro est prête à passer en mode performance au prochain test, prévu le 15 novembre. Elle qui découvre le travail en équipe avec un coéquipier. En l'occurrence, le Brésilien Tony Kanaan.

« Tony et moi, on s'entend bien. En 2010, à ma première saison, quand j'avais des questions et des doutes, c'est vers lui que j'allais, révèle la pilote suisse. Je pense qu'on a un grand respect l'un pour l'autre, on va se forcer pour avoir de bons résultats. Je pense que je peux apprendre beaucoup de lui, et qu'on peut se pousser l'un et l'autre pour avoir de bons résultats. On veut rouler devant, dans le top 10, top 5 tous les week-ends. C'est un résultat qu'on veut avoir. »

Les pilotes de l'équipe KV Racing se fixent des objectifs ambitieux. Comment leur reprocher ? Après une saison 2012 à ronger son frein chez HVM.

« C'était une des saisons les plus difficiles, les plus frustrantes que j'ai connues parce que chaque week-end, on savait qu'on ne pouvait pas être devant à cause de la performance du moteur. C'était une longue saison, et j'avais hâte que ça finisse, mais d'un côté il y avait quelque chose de positif, je pense que j'ai appris beaucoup. On a vraiment travaillé sur le châssis. On avait vraiment une bonne voiture, et maintenant qu'on va avoir un moteur, je pense que ça va vraiment nous aider en 2013. »

Simona de Silvestro n'arrive pas seule. Puisque son commanditaire Nuclear Clean Air Energy la suit chez KV Racing, lui qui la suit depuis 2008, ainsi que son ingénieur.

« KV Racing voulait voir comment on pouvait tout intégrer, précise-t-elle. Je pense qu'ils voulaient m'avoir à côté de Tony. C'est génial pour un pilote d'avoir un commanditaire comme ça. Comme pilote, c'est bien de savoir qu'il y a quelqu'un derrière, qui va le suivre où il veut aller. »

En trois ans avec HVM Racing, Simona de Silvestro a réussi 5 top 10, dont une quatrième place sur le circuit urbain de St. Petersburg (en Floride) en 2011. Son meilleur résultat en 2012 a été une 14e place (à deux reprises).

PLUS: