NOUVELLES
02/11/2012 10:47 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Vettel roule vite, Ferrari travaille fort

Sebastian Vettel a été le plus rapide, vendredi, sur le circuit Yas Marina, tandis que Ferrari travaille sur de nouvelles pièces pour tenter de rattraper Red Bull.

L'Allemand, fort de son avance de 13 points sur Fernando Alonso, a marqué son territoire vendredi en réalisant sous les projecteurs le meilleur chrono du jour en 1 min 41 s 751/1000.

Il a été le plus rapide en pneus tendres, alors que Lewis Hamilton (McLaren) avait été le plus rapide en pneus durs.

Hamilton est le seul à avoir pu garder contact avec le pilote Red Bull. Il a fini 2e à 168 millièmes de seconde (1:41,919) pour devancer son coéquipier Jenson Button. Ils sont les deux seuls à être descendus sous les 1:42 au tour.

McLaren commence bien son week-end.

Mark Webber a fini en 4e position (1:42,466), mais a dû écourter son travail en raison d'un problème mécanique qui l'a obligé à rentrer au garage (pression d'eau).

Fernando Alonso a fini la séance en 7e place (1:42,587) derrière les deux pilotes Lotus, même s'il a comme mission de mettre le plus de pression sur Vettel ce week-end.

« Nous nous sommes bien préparés, a dit Alonso. Mais nous ne croyons pas pouvoir combler l'écart ce week-end. Nous n'avons pas de bouton magique sur lequel appuyer. Nous allons essayer de lui mettre de la pression.

Alonso fonde ses espoirs sur le fait que la Red Bull RB8 est plus fragile, comme semblent le prouver les soucis mécaniques de Webber vendredi. Ce dernier a déjà perdu en Inde, en course, l'usage de son système de récupération d'énergie (SREC).

« Nous devrons exploiter la moindre de leurs faiblesses. Et nous, tout faire à la perfection », a prévenu Alonso.

Plus de détails à venir.

PLUS: