NOUVELLES
02/11/2012 11:48 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Sebastian Vettel est le plus rapide des essais du GP d'Abou Dhabi

ABOU DHABI, Émirats arabes unis - Le meneur au classement des pilotes Sebastian Vettel a mieux fait que Lewis Hamilton est s'est avéré le plus rapide de la deuxième séance d'essais disputée vendredi en vue du Grand Prix d'Abou Dhabi.

Vettel a inscrit un temps d'une minute 41,751 secondes au volant de sa Red Bull sur le circuit de 5,6 km. Il a été plus rapide de 0,168 seconde que Hamilton, qui avait réussi le meilleur chrono de la première séance d'essais.

«Je crois que nous pouvons être heureux aujourd'hui, a commenté Vettel. Nous avons réalisé un bon tour sur les gommes tendres, mais de façon générale les McLaren étaient rapides et semblaient compétitives, alors nous devrons les surveiller à titre d'équipe à battre.»

Le coéquipier de Hamilton chez McLaren, Jenson Button, a pris le troisième rang suivi de Mark Webber (Red Bull). Ce dernier a été ennuyé par des problèmes de puissance, «différents» de ceux qu'il a connus en Inde.

«Ce n'est rien de majeur, bien que ce ne soit jamais bon de rater du temps de piste lors des essais», a affirmé l'Australien.

Le pilote le plus susceptible de déloger Vettel du premier rang, Fernando Alonso, a connu des difficultés au volant de sa Ferrari. Il s'est contenté du septième temps, à 0,836 de Vettel. Il a également perdu du temps lors d'une sortie de piste.

Le seul autre aspirant au titre, Kimi Raikkonen (Lotus), a réussi le sixième temps.

Les essais effectués sur piste sèche se sont largement déroulés sans incident, bien que plusieurs pilotes aient brièvement quitté la piste. Deux ont effectué un tête à queue. Parmi eux, Vitaly Petrov de Caterham.

Vettel a remporté les quatre dernières courses, ce qui lui a permis de déloger Alonso du premier rang au classement des pilotes, et il semble continuer de profiter de la voiture la plus rapide du circuit.

Alonso, pour sa part, a reconnu que sa Ferrari devra être plus rapide ce week-end pour qu'il ait des chances de décrocher un troisième titre. Il a déploré le fait qu'il a terminé 10 secondes derrière Vettel au Grand Prix de l'Inde, la semaine dernière.

«Nous poussons fort pour faire des mises à jour à chaque course, a indiqué le directeur technique chez Ferrari, Pat Fry. Certaines des améliorations apportées ici semblent être positives... mais il est clair que nous devons améliorer notre performance sur un seul tour si nous voulons prendre le départ à l'avant de la grille.»

Vettel ne peut s'assurer du titre en fin de semaine mais une autre victoire le mettrait en position de le faire au Grand prix des États-Unis.

Vettel a obtenu des résultats variés à Abou Dhabi. Il a remporté son premier championnat à cet endroit en 2010 quand il a remporté la course et privé Alonso du titre, mais l'an dernier il a eu un accident au premier tour à cause d'un pneu perforé.

Hamilton, qui a remporté la course de l'an dernier à Abou Dhabi, était un favori pour remporter le championnat des pilotes après sa victoire au Grand Prix d'Italie, le 9 septembre. Il a toutefois connu des difficultés depuis, étant incapable d'atteindre le podium lors des quatre dernières courses, y compris le GP de Singapour au cours duquel il a été le meneur pendant près de la moitié de la course.

Ses critiques affirment que ses piètres performances sont peut-être attribuables au fait qu'il a été distrait par son embauche par Mercedes en vue de la saison prochaine.

«Si nous parvenons à obtenir la pole ce serait fantastique, mais il ne faut pas que les attentes soient trop élevées, a dit Hamilton, vendredi. Si nous obtenons l'avantage, ce serait un énorme boni pour nous.»

PLUS:pc