NOUVELLES
02/11/2012 02:47 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

Le maire de New York défend le maintien du marathon, évoque le 11-Septembre

Le maire Michael Bloomberg a vivement défendu vendredi sa décision de maintenir le célèbre marathon de New York dimanche en dépit des dégâts causés par la tempête Sandy, soulignant que son prédécesseur Rudy Giuliani avait fait de même après les attentats du 11 septembre 2001.

"Si vous vous souvenez, après le 11-Septembre, Rudy avait pris la décision de maintenir le marathon", a-t-il déclaré lors de son point de presse quotidien, où la question a été abordée à plusieurs reprises.

Sa décision a été en effet vivement contestée par certains élus qui y voient un affront aux personnes sinistrées et dont certaines vivent toujours sans électricité, sans eau et mettent des heures pour aller travailler.

"Rudy avait raison. Je pense que nous devons trouver des moyens de nous exprimer et de faire preuve de solidarité", a-t-il ajouté.

Il a souligné que les organisateurs du marathon avaient affirmé faire don aux victimes d'au moins un million de dollars.

Plusieurs sponsors ont également annoncé des dons qui iront aux victimes de l'ouragan qui a frappé les Etats-Unis dès lundi soir.

"Nous devons continuer (à avancer) et faire des choses, on peut pleurer et rire en même temps", a insisté M. Bloomberg.

bd/sam

PLUS:afp