NOUVELLES
02/11/2012 11:27 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

GP d'Abou Dhabi - Nico Hülkenberg, le patient allemand

L'Allemand Nico Hülkenberg, 25 ans, quittera en 2013 les Indiens de Force India pour rejoindre les Suisses de Sauber, une juste récompense pour son talent, indéniable, et sa patience, incontestable, dans l'univers très mouvant de la planète Formule 1.

Le grand blond a été confirmé cette semaine par Sauber F1, lui qui avait dû passer une saison entière sur la touche, comme pilote de réserve Force India en 2011, parce que Williams, chez qui Hülkenberg n'avait pas démérité, avait cédé aux avances du Vénézuélien Pastor Maldonado arrivé avec une valise de pétrodollars.

"J'ai hâte de travailler avec Sauber", a réagi le pilote allemand, "c'est une équipe très compétitive. C'est aussi une équipe dans laquelle les jeunes pilotes ont souvent brillé. J'aimerais prendre le relais".

Hülkenberg a été très bon cette saison, et souvent meilleur que son coéquipier écossais Paul di Resta, ex-grand espoir de la F1 pressenti un moment chez McLaren. Sa 4e place à Spa-Francorchamps, circuit-référence, n'a pas été obtenue par hasard. Du coup, certains ont annoncé Nico comme partant chez Ferrari, aux côtés de Fernando Alonso.

"Il y a eu des discussions informelles, c'est tout. Ferrari, c'est quelque chose de spécial, je ne peux pas le nier. Mais d'abord, j'ai hâte de faire mon travail chez Sauber", a dit "Hulk" à l'AFP vendredi, dans le paddock du circuit de Yas Marina. "Ce n'est pas un pas de géant dans une écurie de pointe, mais c'était le pas à faire, car Sauber a beaucoup de potentiel".

"Je suis surpris que Nico nous quitte pour aller chez un concurrent immédiat et je ne pense pas que c'est un pas en avant", a réagi di Resta, pour qui Force India est "plus constant" que Sauber, même si les Suisses ont obtenu cette saison "quelques résultats remarquables" (ndlr: trois podiums pour Sergio Pérez et un pour Kamui Kobayashi, aucun pour Force India).

Di Resta, très ambitieux, ne s'est pas encore remis du recrutement de Pérez par McLaren, dans un baquet qu'il a longtemps convoité, d'où son aigreur relative. Quant aux performances d'Hülkenberg cette saison, elles ont ravi le fondateur de Force India, le milliardaire Vijay Mallya.

"Fin 2010, nous avions identifié Nico comme une +star+ du futur. C'était très gratifiant de le voir développer son talent de pilote. Avec Paul, il a fait du très bon travail pour nous, en étant impliqué à 100% chaque week-end et en nous aidant à marquer plus de points", a dit Mallya, en lui souhaitant bon vent.

Hülkenberg a déjà marqué 49 points cette saison, qui s'ajoutent aux 44 points marqués par di Resta.

"Il nous manque 23 points pour rattraper Sauber", a souligné Mallya, "ça ne va pas être facile mais tout peut arriver. Nous avons bien progressé et si on a un peu de chance dans les trois dernières courses, c'est jouable". Si Hülkenberg continue sur sa lancée, Sauber va regretter de ne pas l'avoir embauché plus tôt.

dlo-hs/gd

PLUS:afp