NOUVELLES
02/11/2012 10:26 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

GP d'Abou Dhabi - Kimi Räikkönen et Lotus, une liaison durable

Le Finlandais Kimi Räikkönen, 33 ans, champion du monde de Formule 1 en 2007 chez Ferrari, est arrivé au Grand Prix d'Abou Dhabi en ayant assuré son avenir immédiat sous la forme d'une prolongation de contrat, logique et attendue, avec l'écurie Lotus jusqu'à fin 2013.

"Lotus F1 Team a le plaisir d'annoncer que Kimi Räikkönen continuera à piloter pour l'équipe en 2013", a affirmé l'écurie anglo-luxembourgeoise en début de semaine. Puis une longue interview a suivi de près, dans laquelle "Iceman", 3e au classement provisoire du championnat, dit tout le bien qu'il pense de Lotus et explique à quel point il est motivé pour 2013.

"Cette saison m'a montré que j'aime toujours autant la course. Bien sûr, je ne serais pas revenu si je ne l'avais pas ressenti. Piloter une monoplace de F1 m'inspire toujours autant et je ressens toujours la même passion", explique Räikkönen, auteur de six podiums cette saison après une pause de deux ans en Mondial des rallyes (WRC).

"Je suis très heureux de l'équipe, comment ils travaillent, comment ils préparent les courses et comment ils investissent dans la voiture. Nous avons fait des progrès en coulisses, à l'usine d'Enstone, et je pense qu'on pourra viser plus souvent le podium l'an prochain", ajoute Kimi.

Lui qui avait dû quitter Ferrari, fin 2009, en touchant un véritable pactole, pour permettre le recrutement de Fernando Alonso, a confondu les critiques cette saison grâce à une régularité sans faille (16 fois sur 17 dans les points) et une disponibilité très convenable pour un pilote souvent décrit comme ingérable.

Le Lotus F1 Team a créé un cocon pour son pilote-vedette, dont il sort parfois, et l'investissement est rentable depuis le début. Les retombées média ont été énormes à l'annonce de son embauche, elles ont continué depuis, à chaque Grand Prix, car "Iceman" reste l'un des pilotes de F1 les plus populaires parmi les fans.

Cerise sur le gâteau, la quantité de points accumulés par Räikkönen (10 par course, en moyenne) permet à Lotus d'occuper la 4e place du classement des constructeurs, derrière les trois grands, Red Bull, Ferrari et McLaren, aux moyens plus conséquents, et loin devant Mercedes, qui a raté sa saison 2012.

"Nous avons prouvé que nous pouvions construire une voiture solide et fiable. C'est une bonne plate-forme pour l'avenir. Cette saison a montré qu'il fallait partir des deux premières lignes de la grille pour gagner. Il faut donc qu'on trouve plus de performance dans la voiture et dans le pilote".

"Etre meilleur en qualifications, c'est l'un de mes principaux objectifs pour 2013", ajoute Räikkönen, dont la "faim de victoires est la même qu'avant".

"J'ai montré que je suis encore capable de gagner. On va continuer à essayer, aussi longtemps qu'il le faudra" conclut-il. Entre Kimi et Lotus, c'est une liaison qui dure.

dlo/gd

PLUS:afp