VIDEO
02/11/2012 02:26 EDT | Actualisé 02/01/2013 05:12 EST

USA: la couverture médiatique de la campagne présidentielle plutôt négative, selon une étude

AP Images

Le ton de la couverture par les médias américains de la campagne présidentielle 2012 a été plus négatif que positif, une tendance encore plus marquée sur les réseaux sociaux, selon une étude publiée vendredi aux Etats-Unis.

La couverture de la campagne du président démocrate sortant Barack Obama a été dans l'ensemble moins négative que celle de son rival républicain Mitt Romney, souligne cette enquête de l'institut de recherche Pew.

Mais, précise-t-il, cette tendance s'est inversée après le premier débat entre les deux candidats, le 3 octobre, au cours duquel les observateurs s'accordent à dire que le président avait fait une piètre prestation.

En moyenne, du 27 août au 21 octobre, 19% des reportages sur Barack Obama étudies par l'institut au sein d'un échantillon de médias étaient "d'un ton favorable", tandis que 30% étaient défavorables et 51% mitigés.

Du côté de Mitt Romney, 15% des reportages sélectionnés par l'enquête étaient favorables, 38% défavorables et 47% partagés.

Pew précise que le président Obama a en particulier bénéficié en septembre de la couverture très négative de la campagne de M. Romney, au moment où celui-ci perdait des points dans les sondages.

Le républicain était alors en particulier critiqué pour ses commentaires tenus sur la Libye, ou encore ses propos sur les fameux "47%" d'Américains qui seraient selon lui des "assistés".

Ce net avantage de M. Obama dans la presse s'est ensuite renversé après le débat du 3 octobre. A partir de ce moment-là, 20% des articles sur M. Romney étaient d'un ton positif et 30% négatif, contre respectivement 13% et 36% pour le président sortant.

L'enquête souligne en outre que les médias traditionnels n'ont pas été aussi sévères que les réseaux sociaux. Sur Twitter, quelque 45% des commentaires sur M. Obama étaient ainsi négatifs et 25% positifs, contre 58% et 16% pour M. Romney.

Sur Facebook aussi, les messages écrits par les internautes étaient à 53% négatifs pour le président et 62% pour le républicain.

rl/sam/mdm

INOLTRE SU HUFFPOST

Obama vs. Romney