La styliste britannique Vivienne Westwood a annoncé mardi 30 octobre sur son blog qu'elle allait mettre en vente à partir de samedi prochain des t-shirts de soutien à Julian Assange et que les bénéfices iraient au site WikiLeaks dont il est le fondateur.

"Des t-shirts pour Julian", écrit la créatrice qui s'affiche en photo devant l'ambassade d'Équateur à Londres où est réfugié l'Australien, avec une de ces créations. "Vous pouvez manifester votre soutien à un vrai héros en allant sur le site Vivienne Westwood" où les t-shirts sont mis en vente 58 $, poursuit-elle. "100% des bénéfices de la vente sont destinés à soutenir son travail".

De couleur blanche, le t-shirt "pro-Assange" est orné d'une photo de Vivienne Westwood, 71 ans, vêtue d'une chemise en jean et ses cheveux roux plaqués en arrière comme ceux de l'Australien. Il porte l'inscription: "I'm Julian Assange" soit en français: "je suis Julian Assange".

assange

La créatrice, une figure de la mode britannique qui défend de longue date le fondateur de WikiLeaks, portait le même t-shirt quand elle lui a rendu visite le 24 octobre dernier à l'ambassade d'Équateur où il vit depuis la mi-juin. Elle confiait ensuite à The Independent qu'Assange était en bonne santé mais avait expressément besoin de "légumes frais".

"Quand je suis allée le voir, je me suis rendu compte que la meilleure chose que je pouvais faire pour l'aider c'est de demander aux gens de lui apporter des légumes et des fruits. Je lui avais apporté un peu d'alcool -une bouteille de vin rouge, mon préféré- mais il m'a répondu qu'il n'avait reçu que ça et qu'il aurait préféré une pomme. Il ne mange que des plats au micro-onde."

Westwood considère le fondateur de WikiLeaks comme un "noble aventurier à la Robin des Bois". Assange s'est réfugié dans l'enceinte diplomatique pour tenter d'échapper à son extradition vers la Suède qui le réclame dans une affaire de viol et d'agression sexuelle présumés.

L'Australien affirme que s'il est envoyé en Suède, il risque à terme d'être extradé vers les États-Unis - ulcérés par la publication par WikiLeaks de documents américains secrets - et d'y encourir la peine de mort. L'Équateur lui a accordé l'asile politique, mais Londres entend appliquer le mandat d'arrêt suédois.

Quito s'est dit récemment "très inquiet" de l'état de santé de l'Australien, âgé de 41 ans, mais dans une interview accordée il y a quelques jours à la chaîne de télévision CNN, il est apparu en bonne forme physique. Westwood n'est pas la première people à lui rendre visite. La chanteuse M.I.A. et la popstar Lady Gaga s'étaient rendues dans l'ambassade pour rencontrer Assange.

Découvrez les images du dernier défilé de la couturière à Paris:

Loading Slideshow...
  • Vivienne Westwood à Paris pour le show "Climate Revolution"