NOUVELLES
01/11/2012 04:54 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

L'opposition syrienne en exil a reçu 40,4 M USD d'aides pour moitié de Libye

Le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition en exil, a annoncé jeudi avoir reçu des aides internationales d'un montant de 40,4 millions de dollars (31,1 millions d'euros), dont la moitié venus de Libye.

Dans un communiqué, le CNS a précisé que depuis la création officielle de la coalition en octobre 2011, la Libye lui avait versé 20,4 millions de dollars, le Qatar 15 millions et les Emirats arabes unis 5 millions.

Les dépenses au 31 octobre 2012 ont totalisé 29,7 millions de dollars, la majorité (89%) ayant été consacrée aux opérations de secours et d'aides à la population syrienne, y compris les réfugiés dans les pays voisins. Le reste (11%) a été alloué aux services administratifs et aux communications.

C'est la première fois que le CNS détaille les aides qu'il a reçues par les différents pays.

L'opposition syrienne reste très divisée, en particulier entre les groupes à l'intérieur du pays et ceux en exil, et le CNS, considéré par la communauté internationale comme un "interlocuteur légitime", peine à rassembler et à imposer sa crédibilité.

Les grandes puissances qui souhaitent la chute de Bachar al-Assad exhortent régulièrement l'opposition à s'unir pour former un gouvernement transitoire représentatif de toutes les communautés et sensibilités syriennes.

Exaspérés par les divisions de l'opposition et par la faiblesse du CNS, les Etats-Unis ont souhaité ces derniers jours une opposition élargie à ceux qui combattent en Syrie, un front uni et pluriel susceptible d'endiguer la poussée radicale islamiste.

bur/tp/fc

PLUS:afp