NOUVELLES

Le siège de l'ONU à New York endommagé par la tempête Sandy

01/11/2012 05:00 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Le siège des Nations unies à New York a subi des «dommages sans précédent» lors du passage de la tempête Sandy, a déclaré un responsable jeudi.

Yukio Takasu, secrétaire général adjoint à la gestion de l'ONU, a déclaré devant l'Assemblée générale que les principaux dommages avaient été causés par l'inondation qui a touché plusieurs bureaux des sous-sols et le système de refroidissement du bâtiment du secrétariat, causant un petit incendie.

Le responsable de la sécurité de l'ONU, Gregory Starr, a ajouté que l'inondation avait touché plusieurs composantes électriques.

Le grand complexe de l'ONU à New York subit ses premières rénovations depuis son ouverture il y a 60 ans, dont le coût est évalué à deux milliards $ US.

Environ 3000 employés de l'organisation déplacés dans des bureaux temporaires de Manhattan durant les rénovations ont commencé à réintégrer l'édifice du secrétariat, qui compte 39 étages. Environ 2000 autres employés sont restés sur les lieux, dont le secrétaire général Ban Ki-moon et d'autres hauts responsables, qui travaillent dans un bâtiment temporaire construit au nord du bâtiment principal, qui n'a pas été affecté par la tempête.

Lors d'une visite dans les sous-sols du siège des Nations unies, un correspondant de l'Associated Press a vu des employés nettoyer le plancher, tandis que les zones du bâtiment situées le plus près de l'East River étaient toujours inondées. Les bureaux les plus affectés sont la salle du courrier et la salle des fournitures. Selon des employés, les dommages s'élèvent à plusieurs milliers de dollars.

«Cet événement climatique extrême a causé des dommages sans précédent au siège de l'ONU de lundi à mardi», a déclaré M. Takasu devant l'Assemblée générale.

PLUS:pc