NOUVELLES
01/11/2012 08:14 EDT | Actualisé 01/01/2013 05:12 EST

Le bilan des affrontements mardi en Tunisie s'élève à deux morts (officiel)

Le bilan officiel des violences ayant opposé mardi soir en banlieue de Tunis les forces de l'ordre et des salafistes présumés s'élève à deux morts après le décès à l'hôpital d'un militant islamiste, a indiqué jeudi l'agence officielle TAP.

Khaled Karoui, l'imam de la mosquée Ennour de Douar Hicher, un quartier de La Manouba, est mort à l'hôpital des suites de ses blessures jeudi à l'aube, a annoncé le commandant de la garde nationale de cette banlieue de Tunis, Nizar Badis.

Karaoui était parmi les assaillants qui ont attaqué deux postes de la garde nationale à Douar Hicher mardi soir. Ses funérailles sont prévues jeudi après-midi.

Le bilan précédent faisait état d'un mort parmi les militants islamistes et deux agents des forces de l'ordre blessés.

Ces affrontements impliquant des islamistes radicaux sont les plus graves depuis l'attaque le 14 septembre de l'ambassade des Etats-Unis (quatre morts parmi les assaillants).

La présidence tunisienne a annoncé mercredi soir prolonger de trois mois l'état d'urgence en vigueur depuis la révolution de janvier 2011.

alf/kl/vl

PLUS:afp