Enquête sur la mort en détention d'Ashley Smith: des vidéos troublantes montrées

Publication: Mis à jour:
ASHLEY SMITH VIDEO SPLASH
Coroner's Office

TORONTO - Les participants à l'enquête du coroner sur la mort en détention de la jeune Ashley Smith, en 2007, ont assisté mercredi à la projection de vidéos troublantes.

Ces images captées par des caméras de surveillance de centres de détention ont montré Ashley Smith subir de multiples traitements calmants contre son gré et avoir le visage immobilisé par du ruban gommé qui lui avait été appliqué.

D'autres images captées dans un avion montrent un gardien de prison lui appliquer du ruban gommé autour des poignets lors de son transfert dans une prison de Saskatoon.

La vie d'Ashley Smith, originaire de Moncton, a été ponctuée d'incidents causés par ses problèmes de santé mentale. Elle a été arrêtée pour la première fois à l'âge de 13 ans, pour une agression. A 15 ans, elle a subi un premier emprisonnement.

Malgré sa maladie, la jeune femme a passé la dernière année de sa vie en isolement. Elle a aussi subi 17 transferts dans des prisons de cinq provinces différentes.

Après d'être livrée à de nombreuses automutilations, elle est finalement morte étouffée dans sa cellule, à Kitchener, à l'âge de 19 ans.

Appuyé par la famille de la victime, le coroner John Carlisle espère mener une enquête approfondie qui se pencherait, entre autres, sur la façon dont la détenue a été traitée avant d'être retrouvée morte. M. Carlisle veut examiner les effets qu'auraient pu avoir l'isolement prolongé et les 17 transferts d'établissements sur la santé mentale d'Ashley Smith.

L'enquête de John Carlisle a été ajournée, à Toronto. Les audiences reprendront le 13 novembre prochain.

-

ATTENTION: LES IMAGES PEUVENT ÊTRE CHOQUANTES

Sur le web

Images troublantes | Grands Titres | Radio-Canada.ca

Enquête sur la mort d'Ashley Smith: des vidéos troublantes