NOUVELLES
31/10/2012 04:46 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Wall Street finit en légère baisse après une séance indécise

La Bourse de New York a terminé dans le rouge mercredi une séance indécise et plombée par les valeurs technologiques, après deux jours consécutifs de fermeture exceptionnelle en raison du passage de l'ouragan Sandy qui a paralysé la ville.

Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a cédé 0,08% (-10,75 points) à 13.096,00 points et le Nasdaq, à dominante technologique, a reculé de 0,36% (-10,72 points) à 2.977,23 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 a terminé en hausse, montant de 0,02%, soit 0,22 point, à 1.412,16 points.

Pour leur première séance de cotation après deux jours de fermeture liée aux intempéries, une première depuis 1888, les indices de la place new-yorkaise ont ouvert sur un ton hésitant, avant de passer dans le rouge avant la mi-séance.

La séance a démarré "sans accroc" sur les parquets de l'opérateur NYSE Euronext, s'est félicité son patron Duncan Niederauer, interrogé dans la matinée par la chaîne financière CNBC, après avoir sonné la cloche d'ouverture aux côtés du maire de New York, Michael Bloomberg.

Cependant, alors que le sud de Manhattan, siège du NYSE Euronext et de nombreuses sociétés de courtages, étaient confronté à des coupures de courant, des problèmes de téléphone et de transport, beaucoup d'intervenants n'ont pu se rendre dans les salles de marché, ce qui a réduit le volume d'échanges, jusqu'à 30% pour les titres de l'indice Dow Jones.

"Cette séance a manqué totalement de conviction", a relevé Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

Pour lui, le manque de vigueur des échanges était lié "aux incertitudes avant l'élection américaine". "Les gens sont paralysés", et attendent le soir du scrutin avant de se positionner, a-t-il insisté.

Les échanges ont également été pénalisés par la mauvaise performance du titre du géant Apple, qui a annoncé lundi soir le départ de deux "employés-clés", a noté Michael James de Wedbush Morgan Securities, en référence au responsable du système d'exploitation du groupe pour mobiles, Scott Forstall, et celui de son organisation commerciale, John Browett.

Par ailleurs, la Bourse était également plombée par les fonds spéculatifs qui ont bouclé mercredi leur exercice annuel.

Le marché obligataire a avancé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 1,686% contre 1,787% vendredi soir, et celui à 30 ans à 2,851% contre 2,953%.

ppa/sl/rap

PLUS:afp