NOUVELLES
31/10/2012 05:18 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Un rapport d'enquête sur le saumon propose 75 pistes de solution

VANCOUVER - Une commission d'enquête mise sur pied pour élucider la disparition soudaine en 2009 de saumons rouges dans le fleuve Fraser, en Colombie-Britannique, recommande des changements importants mais n'identifie pas de cause unique du phénomène.

Dans un rapport de plus de 1000 pages, le juge Bruce Cohen, de la Cour suprême de la Colombie-Britannique, fait 75 recommandations suite à son enquête sur la disparition en 2009 de millions de saumons rouges («Sockeye») du fleuve Fraser, un des lieux de pêche les plus prisés de la Colombie-Britannique.

Parmi ces recommandations, le juge Cohen propose un moratoire de 12 ans sur la pratique controversée de la pisciculture par parcs en filets, notant que les fermes salmonicoles peuvent introduire des maladies dans des populations de saumons sauvages.

La commission a aussi pointé du doigt ce qu'elle perçoit comme un conflit au sein de Pêches et Océans Canada entre son rôle de conservation de stocks sauvages, d'une part, et son rôle de promotion de l'industrie de l'aquaculture.

Le juge Cohen recommande donc que le gouvernement retire la promotion de l'aquaculture du mandat du ministère des Pêches.

Le juge s'est aussi dit préoccupé des récents changements à la Loi fédérale sur les pêches. Il indique que le ministère des Pêches semble prendre une direction très différente de celle qu'il préconise dans son rapport.

PLUS:pc