NOUVELLES
31/10/2012 11:00 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Un Jordanien condamné pour le meurtre d'un diplomate américain bientôt libre

Le roi de Jordanie Abdallah II a ordonné mercredi la libération de six activistes jordaniens proches d'Al-Qaïda, parmi lesquels un détenu condamné à 15 ans de prison pour l'assassinat d'un diplomate américain en 2002.

"Le roi a demandé au gouvernement de prendre les mesures juridiques nécessaires pour libérer les six prisonniers", selon un communiqué du palais royal qui précise le nom des détenus sans donner plus de détails.

L'un des six hommes en question est Mohammed Issa Doumos, condamné à 15 ans de prison pour son rôle dans le meurtre d'un responsable de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), Laurence Foley, tué par balle devant son domicile à Amman en 2002.

Les cinq autres prisonniers sont derrière les barreaux pour avoir fomenté une attaque contre d'anciens agents des services de renseignements en Jordanie, projeté des opérations contre des troupes étrangères en Irak et en Afghanistan et financé des activités terroristes.

"Nous accueillons avec plaisir la décision du roi" a affirmé à l'AFP le dirigeant salafiste Mohammed Chalabi, connu sous le nom d'Abou Sayyaf. "Cinquante membres du mouvement salafiste sont détenus en Jordanie. Le gouvernement nous a promis de les libérer tous", a-t-il ajouté.

Les salafistes, qui prônent une interprétation rigoriste de l'islam sunnite, ont organisé à plusieurs reprises des manifestations pour réclamer la libération de leurs proches.

akh/tg/tp

PLUS:afp