NOUVELLES
31/10/2012 03:05 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Sillery : le projet d'abattage d'une trentaine d'arbres critiqué

L'organisme Québec-Arbres s'oppose vivement à l'abattage et l'émondage d'une trentaine d'arbres de l'arrondissement de Sillery sur un terrain privé dont la cour arrière donne sur le chemin Saint-Louis.

Les nouveaux propriétaires souhaitent réaménager leur terrain. La Ville de Québec a accordé le permis nécessaire à l'exécution des travaux.

L'organisme Québec-Arbres, qui est voué à la protection du patrimoine naturel et bâti bordant la Grande-Allée et le chemin Saint-Louis, ne comprend cependant pas la décision de la Ville de Québec.

« Ça fait quatre ans que plusieurs groupes de citoyens demandent une protection spéciale pour l'axe Grande-Allée-Chemin Saint-Louis pour préserver ces paysages patrimoniaux naturels et bâtis [...] Ces arbres-là constituent une partie de ce paysage-là et c'est pour ça qu'on y tient tant », explique Johanne Elsener, présidente de Québec-Arbres et porte-parole de la Coalition héritage Québec.

Cette dernière réclame l'intervention du ministère de la Culture. « En fait, ici, puisque nous sommes dans un arrondissement historique, nous sommes sous la juridiction provinciale et pour toute autorisation d'abattage, il doit y avoir une autorisation préalable du ministère de la Culture », plaide Mme Elsener.

De son côté, la Ville de Québec maintient que l'octroi du permis au nouveau propriétaire est pleinement justifié et que les travaux ne menacent en rien le patrimoine naturel de l'arrondissement de Sillery.

PLUS: