NOUVELLES
31/10/2012 07:31 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Marois réclame des explications au maire Tremblay

Préoccuppée par les allégations selon lesquelles le parti de Gérald Tremblay aurait bénéficié de financement illégal, la première ministre Pauline Marois entend demander des précisions au maire de Montréal.

« Je vais parler au maire Tremblay. Ce n'est pas fait actuellement. Cependant, ce que je dis au maire Tremblay, c'est qu'il a besoin de faire une réflexion en profondeur, de donner des explications par rapport aux révélations que l'on a entendues devant la commission » Charbonneau, a-t-elle dit lors d'une entrevue à Radio-Canada.

« C'est très inquiétant. Est-ce qu'il s'est fermé les yeux ou pas? Et sa crédibilité est beaucoup minée à l'heure actuelle », a-t-elle ajouté.

Mardi, un ex-organisateur politique du parti Union Montréal a affirmé devant la commission Charbonneau que Gérald Tremblay avait été informé de l'existence d'une double comptabilité au sein d'Union Montréal lors d'élections partielles organisées en décembre 2004 dans l'arrondissement de Saint-Laurent.

PLUS: