NOUVELLES
31/10/2012 03:17 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

Le projet hydroélectrique de Muskrat Falls coûterait moins cher que l'éolien

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Une étude indépendante conclut que le recours à grande échelle à l'énergie éolienne pour combler les futurs besoins énergétiques de Terre-Neuve-et-Labrador serait nettement plus coûteux que le projet hydroélectrique de Muskrat Falls.

L'étude, réalisée par Manitoba Hydro International, indique que la production d'énergie éolienne ou thermique coûterait 3,5 milliards $ de plus sur 50 ans qu'un barrage hydroélectrique sur le cours inférieur du fleuve Churchill, au Labrador.

Le gouvernement progressiste-conservateur de la province a répété à plusieurs reprises que ce projet représente la meilleure option. Il doit décider au cours des prochaines semaines s'il donne son feu vert à Muskrat Falls, dont le coût en capital est maintenant estimé à 7,4 milliards $.

Les opposants au projet affirment qu'il est trop vulnérable aux dépassements de coûts, et croient que la province devrait miser sur des projets graduels afin de combler ses besoins énergétiques.

Le coût du projet de Muskrat Falls est en hausse de 1,2 milliard $ depuis qu'il a vu le jour en 2010, quand son coût avait été épinglé à 6,2 milliards $. Le gouvernement attribue cette hausse en partie à des travaux d'ingénierie sophistiqués et à des améliorations à la conception du projet.

Les partisans de Muskrat Falls affirment que les autres scénarios ont été étudiés et qu'ils se sont révélés trop coûteux.

PLUS:pc