NOUVELLES
31/10/2012 04:50 EDT | Actualisé 31/12/2012 05:12 EST

La présidentielle américaine peut-elle être repoussée à cause de la tempête?

WASHINGTON - Peut-on repousser l'élection présidentielle américaine du 6 novembre? La question se pose après le passage de la tempête Sandy sur le nord-est des États-Unis, où des millions de foyers sont toujours privés d'électricité. Le courant ne sera peut-être pas rétabli partout d'ici à l'élection mardi, ce qui pourrait représenter un problème si les machines à voter électroniques ne fonctionnent pas.

L'Associated Press a interrogé le chef du service de presse de la Maison-Blanche, Jay Carney, au sujet d'un éventuel report de la présidentielle.

La date du 6 novembre peut-elle être changée?

Jay Carney: Oui, mais c'est très improbable et ce n'est pas le président qui décide. Le Congrès fixe la date de l'élection présidentielle, soit le mardi suivant le premier lundi du mois de novembre tous les quatre ans. La date pourrait être changée en quelques jours mais ce serait difficile, car les législateurs sont rentrés dans leur circonscription pour faire campagne pour leur réélection.

Cela signifierait probablement de repousser l'élection dans tout le pays, et pas seulement dans les États touchés par la tempête Sandy. Or comme le Congrès ne fixe que la date des élections fédérales, la changer perturberait l'organisation des scrutins régionaux et locaux qui ont aussi lieu le 6 novembre. Les États pourraient être obligés de prévoir deux jours de vote au lieu d'un, ce qui entraînerait des coûts supplémentaires.

Peut-on reporter la présidentielle uniquement dans certains États?

Jay Carney: C'est possible, mais délicat sur le plan juridique. Les États sont chargés de leurs propres élections. Chaque État possède ses propres lois concernant les décisions à prendre et les autorités qui peuvent les prendre en cas de perturbation du scrutin. La loi fédérale prévoit que dans le cas où un État ne réussirait pas à tenir une élection fédérale à la date fixée par le Congrès, le Congrès de cet État peut choisir une nouvelle date. Mais la loi fédérale et la loi des États ne s'accordent pas toujours: le gouverneur de Virginie, Bob McDonnell, affirme que la législation de son État ne l'autorise pas à repousser la date d'une élection présidentielle.

Des élections américaines ont-elles déjà été reportées par le passé?

Jay Carney: Oui, mais pas une présidentielle. Lors des primaires municipales à New York en 2001, l'élection a dû être reportée à cause des attentats du 11 septembre. Même scénario en 2005, quand le gouverneur de Louisiane a reporté les municipales à La Nouvelle-Orléans après l'ouragan Katrina parce que les bureaux de vote ne pouvaient être prêts à temps.

Existe-t-il des solutions de rechange au report de l'élection présidentielle?

Jay Carney: Les horaires de vote pourraient être étendus dans certains endroits. Nous pourrions également remplacer les machines à voter électroniques par des bulletins de papier traditionnels. Certains bureaux de vote pourraient aussi être déplacés si le lieu prévu est endommagé, inaccessible ou privé d'électricité.

Ces solutions poseraient-elles d'autres problèmes?

Jay Carney: Énormément. Si les bureaux restent ouverts plus longtemps, les bulletins déposés en dehors de la plage horaire normale seront considérés comme provisoires, en vertu d'une loi adoptée par le Congrès en 2002 à la suite de la présidentielle contestée de 2000. Ils seront décomptés plus tard et pourraient être contestés.

En outre, Sandy a affecté des États-pivots comme la Virginie et l'Ohio. Si les bulletins provisoires se multiplient, on ne pourra connaître le nom du vainqueur avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

PLUS:pc