QUÉBEC - L'ensemble du gouvernement Marois sera mobilisé contre la corruption au cours des prochains mois.

La première ministre Pauline Marois promet de faire un grand ménage et de ramener l'intégrité à tous les niveaux de l'administration publique.

Dès jeudi, le gouvernement va déposer un projet de loi resserrant les règles autour de l'octroi de contrats avec l'administration publique. Un autre projet de loi portera sur le financement des partis politiques, qui deviendra essentiellement public.

L'intégrité sera donc l'un des quatre axes de l'action gouvernementale telle que définie dans le discours inaugural d'une vingtaine de pages, présenté mercredi à l'Assemblée nationale par la première ministre et intitulé «Un Québec pour tous».

«Je m'engage aujourd'hui devant vous à mobiliser l'ensemble du gouvernement pour faire un grand nettoyage, de fond en comble, jusqu'au bout», a-t-elle dit.

Pour l'essentiel, le discours inaugural contient des propositions générales déjà connues.

Les trois autres priorités du gouvernement Marois seront le contrôle des finances publiques et la croissance économique, la promotion de l'identité québécoise et, enfin, l'assurance d'une plus grande solidarité entre tous.

La promotion de la souveraineté du Québec, au coeur du programme du Parti québécois, n'occupe que quelques brefs passages du discours de 20 pages. Aux yeux du gouvernement, «le seul avenir digne de ce nom pour la nation québécoise consiste à reprendre sa liberté en fondant un pays neuf».

Mme Marois a dit espérer que ses projets de loi portant sur l'intégrité seront adoptés avant l'ajournement des Fêtes, le 7 décembre.

Il faut soustraire l'influence de l'argent sur la politique une bonne fois pour toutes, a dit à ce propos la première ministre.

Avec en fond de scène les révélations de la Commission Charbonneau sur l'administration municipale à Laval et à Montréal, Québec cherchera également «des façons d'assainir les pratiques de financement politique dans les municipalités». On fera en sorte que les élus municipaux sous le coup d'accusations criminelles puissent être relevés de leurs fonctions, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Mme Marois s'engage aussi à présenter un projet de loi sur les élections à date fixe.

Comme prévu, Québec va intervenir en vue de renforcer la loi 101. «Le gouvernement ira le plus loin possible» pour promouvoir le français, a dit Mme Marois, sans jamais préciser jusqu'où irait son projet.

Il faut aussi s'attendre à voir le gouvernement proposer une Charte de la laïcité, destinée à réaffirmer la neutralité de l'État sur le plan religieux, de même qu'une citoyenneté québécoise. Une consultation sera menée sur les deux sujets.

Les parents de jeunes enfants seront heureux d'apprendre que le gouvernement devrait, dès le début de 2013, lancer un appel d'offres de quelques milliers de places en garderie à 7 $ par jour. La première ministre n'a pas été plus précise quant au nombre de places, mais a rappelé son objectif de compléter le réseau d'ici quatre ans.

On veut aussi implanter la maternelle dès l'âge de quatre ans dans les milieux défavorisés.

Mme Marois a aussi évoqué la possibilité de présenter un budget dès cet automne. Mais ce pourrait être un simple énoncé budgétaire, comme par le passé.

Parallèlement, le gouvernement donnera suite à son engagement de revoir à la hausse les redevances imposées aux minières. On visera aussi l'indépendance énergétique et la souveraineté alimentaire.

Il ouvre aussi la porte à l'exploitation du potentiel pétrolier du Québec. «Nous sommes déterminés à l'exploiter, mais à partir des pratiques les plus élevées en matière de protection de l'environnement, d'acceptabilité sociale», a promis la première ministre.

Le Plan Nord était la marque de commerce du gouvernement libéral et le gouvernement Marois ne renonce pas à développer cette partie du Québec en créant un secrétariat au développement nordique.

Sur le plan économique, Québec veut de plus encourager l'entreprenariat en créant la Banque de développement économique.

En santé, Québec veut déposer un livre vert de prévention des maladies. On mettra aussi l'accent sur la formation de médecins de famille et la création d'un plus grand nombre de Groupes de médecine familiale.

Une politique nationale de soins à domicile pour les aînés sera également au programme.

En matière d'éducation, le gouvernement donne suite à son engagement de tenir un grand sommet sur le financement des universités et les droits de scolarité. On promet aussi des mesures pour lutter contre le décrochage scolaire, sans mentionner lesquelles.

Avec Ottawa, Mme Marois entend faire respecter les champs de compétence du Québec.

«Mon gouvernement s'assurera que le partage des pouvoirs inscrits dans la Constitution canadienne soit respecté dans tous les domaines. Nous défendrons âprement nos intérêts», a-t-elle dit.

Loading Slideshow...
  • Stefan Stanczykowski

    Bon #Marois promet un fait déjà connu - Le nombre de médecins en hausse http://t.co/dlwgR9A3 via @lp_lapresse #pq #assnat

  • Robert Deragon

    RT @Q_Alka_M: Ce n'est pas simplement un programme de gouvernement, c'est un projet de société #assnat

  • Sylvie Brousseau

    #assnat #PQ - Excellent discours d'ouverture prononcé par Pauline Marois.

  • Marc-André Michaud

    RT @partiquebecois: «Le Québec a tout à gagner à parler de sa propre voix dans le monde» #PaulineMarois #assnat ^JD

  • Michel Henri

    RT @RadioCanadaInfo: Quels mots ont été les plus utilisés par Pauline Marois dans son discours? La réponse en 1 image #assnat http://t.co/r0px4Q40

  • Vanessa Roy

    Il manque les mesures concrètes, malheureusement. #Pays #OpNat #PQ #AssNat

  • Justin Casavant

    @PierreMorinQc faut-il toujours prendre des décisions en fonction de la «facture» ? c'est glauque ce pragmatisme à tout prix #assnat #polqc

  • Marguerite Blais

    @Sarah_Shirley_ et la PM, appelle cela le Nord pour tous. Excellente idée le Plan Nord, pr ceux du Nord et du Sud! #assnat #PLQ

  • Stef

    Édifiant l'opposition qui 'boude' -_- #assnat #polqc

  • Gabriela Q.

    NON - 30 octobre 1995, 20 mai 1980 #assnat

  • Simon Delorme

    .@madwanika Encore des excuses. Regrettable que le #PLQ soit incapable d'accepter ses responsabilités pour quoi que ce soit. #polqc #assnat

  • Chenille

    @DavidProvencher La royauté britanique de 2012 fait partie de la culture québécoise ?? #assnat

  • Madwa-Nika Cadet

    C'était ds la plateforme elect du #plq "@HuffPostQuebec: Création d'une plateforme Web d’info locale et régionale à Télé-Québec" #assnat

  • Jasmin Goyette

    @PierreMorinqc #PQ #plq #polqc #assnat VU: sur #caq il n'y a que quelques twitteux, les gens vous oublient déjà.....je ferai de même! :-)))

  • Raymond Roy

    @CalifeHaroun Oui, et avec tout ça, très peu de Québécois savent ce que signifie «emphase». #AssNat #PolQc

  • Claude Villeneuve

    @rochettem Pendant que votre chef hurlait "Elle est CONTRE le Plan nord", on disait "Oui au nord, mais autrement". ;) #assnat

  • Michel Henri

    RT @RadioCanadaInfo: Pauline Marois a terminé son discours. Notre synthèse ici : http://t.co/LsY04x2o #assnat

  • Francois Emond

    RT @Kathleen_Weil: @Sarah_Shirley_ Ça sera toujours le Plan Nord et ça sera toujours le Plan de Jean Charest! #assnat

  • Danick LaFrance

    RT @JuDufresne_RC: Gouv Marois deposera une nouvelle charte de la langue francaise #assnat

  • Yannick Bujold

    RT @partiquebecois: «Le Québec a tout à gagner à parler de sa propre voix dans le monde» #PaulineMarois #assnat ^JD

  • Gino Gaudreau

    #assnat Bon la souveraineté... Ok, et les 18 milliards qui va manquer au budget, eh, on les prends ou? .....

  • Suzanne

    “@MichelOGirard: Je suis impressionné par le discours de Mme Marois. Idées, aplomb, vision pour la nation. #ÀSuivre! #assnat” : Yesssssss!

  • Lucie Charlebois

    RT @sourille: Dans son discours inaugural, la PM appuie beaucoup d'initiatives déjà mises en place par le gouv. précédent #plq #assnat #polqc

  • François Bonnardel

    Le #PQ nous promet un panier d'épicerie bien rempli avec ce discours inaugural, achetez aujourd'hui, payez plus tard! #assnat #CAQ #polqc

  • David Chrétien

    Il me semble que c'est beaucoup pour 18 mois... #PQ #ASSNAT #POLQC

  • Liliane S.

    Marois : «Que voulons-nous faire avec notre impôt? Financer la commémoration de la guerre de 1812 ou financer notre culture?» #assnat #polqc

  • vincent marissal

    @LoulouDore Je pensais plutôt au modèle du Discours sur l'état de l'Union aux États-Unis #assnat

  • Raymond Roy

    @CalifeHaroun Comme «compléter» au lieu d'«achever», que j'ai entendu aussi. #AssNat #PolQc


Loading Slideshow...
  • Un gouvernement du Parti québécois ne <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/06/pq-integrite-elus_n_1749328.html" target="_hplink">demandera pas à ses élus de remplir la caisse électorale</a>, pas plus à ses ministres qu'à ses députés. L'effort reposera sur les militants.

  • Le Parti québécois a <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/04/soins-domicile-parti-quebecois_n_1742718.html" target="_hplink">promis la création d'une politique nationale de soins et de services à domicile</a>. Pauline Marois veut regrouper et augmenter les services offerts aux personnes en perte d'autonomie qui souhaitent rester à la maison. La chef péquiste a promis d'ajouter 120 millions de dollars aux 380 millions déjà prévus par le gouvernement, pour atteindre une enveloppe de 500 millions d'ici cinq ans.

  • <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/03/marois-pq-banque-developpement-quebec_n_1737944.html" target="_hplink">Création d'une Banque de développement économique du Québec</a> dont le mandat serait de soutenir la croissance, d'aider les entreprises à démarrer, surtout en région et dans le domaine de l'économie sociale, en leur donnant accès à du capital de risque.

  • La chef du Parti québécois <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/13/parti-quebecois-garderies-place-enfant_n_1772776.html" target="_hplink">«garantit» une place en garderie pour tous les enfants qui en ont besoin d'ici la fin du premier mandat d'un gouvernement péquiste</a>. Le PQ maintiendra le tarif à 7$ jusqu'à ce que l'objectif d'une place par enfant soit atteint.

  • Pauline Marois a promis de<a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/02/charest-parle-economie-adversaires-le-ciblent_n_1733168.html" target="_hplink"> tenir un vaste sommet sur la gestion et le financement des universités</a> et d'abroger la loi 78, que la leader souverainiste juge «ignoble».

  • Un gouvernement Marois <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/02/charest-parle-economie-adversaires-le-ciblent_n_1733168.html" target="_hplink">embauchera 600 professionnels supplémentaires d'ici 2015 afin de contrer le décrochage scolaire</a>. Le PQ évaluera aussi la possibilité d'implanter dans les milieux défavorisés la maternelle à quatre ans à temps plein, et verra à renforcer l'autonomie des établissements scolaires.

  • Un gouvernement péquiste <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/09/pauline-marois-pq-fonds-protection-entreprises_n_1760351.html" target="_hplink">reviendra à une forme de nationalisme économique à la Caisse de dépôt</a> en créant un fonds d'investissement stratégique de 10 milliards $, pour protéger les entreprises contre les prises de contrôle étrangères.

  • Pauline Marois a promis de faire <a href="http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/08/14/pq-propose-une-charte-laicite_n_1775508.html" target="_hplink">adopter une charte de la laïcité</a> dans les services publics advenant l'élection de son parti. La charte reposerait sur les principes de neutralité de l'État et de prépondérance de l'égalité entre les femmes et les hommes.


Loading Slideshow...
  • Agnès Maltais

    Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Solidarité sociale, responsable de la Condition féminine et de la région de la Capitale-Nationale

  • Alexandre Cloutier

    Ministre délégué aux Affaires gouvernementales canadiennes et à la gouvernance souverainiste, responsable de la Côte-Nord

  • Bernard Drainville

    Ministre responsable des Institutions démocratiques et de la Participation citoyenne, responsable de la Mauricie

  • Bertrand St-Arnaud

    Ministre de la Justice

  • Yves-François Blanchet

    Ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs

  • Diane De Courcy

    Ministre de l'Immigration, des Communautés culturelles et responsable de la Charte de la langue française

  • Réjean Hébert

    Ministre de la Santé, des Services sociaux et responsable des Aînés, responsable de la région de l'Estrie

  • François Gendron

    Vice-premier ministre, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue

  • Jean-François Lisée

    Ministre des Affaires internationales, de la Francophonie, du Commerce extérieur et des Affaires métropolitaines

  • Maka Kotto

    Ministre de la Culture et des Communications

  • Marie Malavoy

    Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sports, responsable de la Montérégie

  • Martine Ouellet

    Ministre des Ressources naturelles

  • Nicolas Marceau

    Ministre des Finances et de l'Économie

  • Pascal Bérubé

    Ministre délégué au Tourisme et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent

  • Pierre Duchesne

    Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie

  • Stéphane Bédard

    Président du Conseil du trésor, leader parlementaire, responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean

  • Stéphane Bergeron (gauche)

    Ministre de la Sécurité publique

  • Sylvain Gaudreault

    Ministre des Transports, des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire

  • Véronique Hivon

    Ministre déléguée à la Santé publique, à la Protection de la jeunesse, responsable de la région de Lanaudière

  • Élaine Zakaïb

    Ministre déléguée à la politique commerciale et à la banque de développement économique du Québec

  • Gaétan Lelièvre

    Ministre délégué aux Régions, responsable de la Politique nationale de la ruralité, responsable de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

  • Nicole Léger

    Ministre responsable de la Famille, de la région de Laval-Laurentides

  • Élizabeth Larouche

    Ministre déléguée aux Affaires autochtones

  • Léo Bureau-Blouin

    Adjoint parlementaire de la première ministre