NOUVELLES
30/10/2012 02:56 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

USA: le budget alloué aux services secrets en légère baisse en 2012

Les Etats-Unis ont indiqué mardi avoir dépensé 75 milliards de dollars pour leurs services de renseignement sur l'année écoulée, un budget en légère baisse restant toutefois largement supérieur à celui des autres pays en la matière.

Le directeur du bureau national du renseignement au Congrès a approuvé un budget de 53,9 milliards de dollars pour l'année fiscale 2012, qui s'est achevée fin septembre, tandis que le Pentagone a révélé avoir dépensé 21,5 milliards pour ses services secrets.

Le budget du renseignement a baissé pour la deuxième année consécutive: il s'était monté à 80,1 milliards de dollars pour l'année fiscale 2010 et à 78,6 milliards pour 2011.

Les principales économies en la matière sont à mettre à l'actif du Pentagone, qui avait dépensé 27 milliards en 2010, contre seulement 21 milliards en 2012, selon des sources officielles.

Cette baisse des dépenses pourrait être due au retrait des troupes américaines d'Irak et à la baisse du contingent déployé en Afghanistan, estiment des analystes.

Le budget de renseignement permet de financer des satellites espions et des équipements de haute technologie, ainsi que des milliers de salariés, analystes, experts en linguistique, cyber-spécialistes ou espions.

Les experts estiment que le budget du renseignement américain, qui avait connu une forte croissance après les attentats du 11-Septembre, est supérieur à celui de tout adversaire potentiel.

La mise à la disposition du public des chiffres du budget en ce domaine est obligatoire en vertu d'une nouvelle loi, même si les 16 agences concernées ne sont pas obligées de donner de détails sur l'utilisation qu'elles font de leur argent.

ddl/bdx/lor

PLUS:afp