NOUVELLES
30/10/2012 03:17 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

«Une grosse satisfaction» - Djokovic

Novak Djokovic retrouvera sa place de numéro un mondial lundi 5 novembre, après le forfait de Roger Federer du tournoi de Paris-Bercy.

Après que Federer eut justifié sa décision par le besoin de se reposer avant la Coupe Masters, Djokovic lui volera donc son trône, ou le récupérera, c'est selon.

Le joueur serbe est assuré de finir l'année en haut du classement, puisque Federer ne pourra pas non plus marquer de points à la Coupe Masters.

« C'est une grosse satisfaction, a réagi Djokovic, mardi, en conférence de presse à Paris. Je suis très heureux de terminer la saison comme numéro un. Ça montre combien ça a été une bonne saison pour moi.

« Il était difficile de jouer aussi bien qu'en 2011, de s'attendre à ce que je puisse renouveler ce que j'ai fait, a-t-il admis, mais gagner un titre du Grand Chelem, cinq titres jusqu'ici et être régulier, ça m'a permis d'en être là aujourd'hui. Je suis très fier de ce que j'ai réussi. »

Djokovic précise qu'il a dû être vigilant au moment de bâtir son programme de tournois pour l'année.

« J'ai essayé de me concentrer sur les tournois les plus importants, et de toujours y être à mon meilleur niveau. J'ai été très régulier dans ces tournois, j'ai joué à chaque fois au moins les demi-finales, ce qui était mon objectif.

« J'ai joué plus de 80 matches, ce qui signifie que j'ai joué à un haut niveau et gagné beaucoup de matchs. Mais je n'ai pas joué tant de tournois que ça.

Novak Djokovic déjà heureux, malgré la fatigue, et il pourrait encore faire mieux.

« Ça été une très bonne année, mais elle n'est pas finie, fait-il remarquer. Il reste deux tournois importants à venir, ici à Paris-Bercy et, évidemment, la semaine prochaine à Londres (la Coupe Masters).

« Physiquement, je ne suis pas le gars le plus frais sur le circuit, parce que j'ai eu une longue année. Mais je veux tenir pour ces deux prochaines semaines. Je veux me concentrer du mieux possible sur ces tournois, jouer du mieux possible et ensuite partir en vacances », précise-t-il.

Djokovic n'a pas pensé faire l'impasse sur Paris-Bercy malgré la proximité de la Coupe Masters. Au grand soulagement du directeur du tournoi parisien, l'ancien joueur français Guy Forget.

« Je suis sûr que tous les participants de la Coupe Masters seront d'accord pour dire que ce n'est pas le meilleur moyen de préparer l'événement le plus important de cette fin d'année, admet Djokovic. Mais c'est le calendrier, c'est ainsi. Nous devons nous adapter et accepter. Malheureusement, il n'y a pas d'autres options en ce moment.

« Nous en discuterons après la fin de la saison. Peut-être peut-on trouver un autre moyen », a conclu le joueur serbe.

Guy Forget a déjà annoncé qu'il demanderait à l'ATP de replacer son tournoi en début de saison à compter de 2015.

« Il faut qu'on trouve une solution de repli, qu'on sorte de cette date-là », avait dit Guy Forget le 18 octobre.

PLUS: