NOUVELLES
30/10/2012 02:51 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Tempête monstre sur New York et la côte est: principaux événements

Voici un feuilleton des 24 dernières heures vécues par les habitants de la côte du nord-est des Etats-Unis, balayée lundi soir par le cyclone Sandy, une dépression géante inédite pour la région, qui a fait 31 morts dont 10 à New York.

-- LUNDI 29 OCTOBRE --

- Le Président Barack Obama suspend sa campagne électorale, annulant un discours en Floride (sud-est) pour revenir à Washington coordonner l'action de l'Etat face à l'ouragan Sandy, une colossale dépression qui se dirige vers les côtes nord-est des Etats-Unis, après avoir fait 67 morts sur son passage dans les Caraïbes.

- Depuis la Maison Blanche, le président Obama exhorte les habitants des zones potentiellement touchées à obéir sans discuter aux ordres des autorités locales, estimant que "la priorité est de faire en sorte de sauver des vies".

- A New York, où plus de 375.000 habitants de zones inondables ont été sommés d'évacuer, métro, bus et écoles sont fermés, de même que la majorité des ponts et des tunnels à Manhattan, quasiment coupée du monde. Wall Street reste également close, du jamais vu depuis les attentats du 11-Septembre. La compagnie Amtrak suspend toutes ses liaisons ferroviaires et routières sur la côte tandis que plus de 12.000 vols intérieurs et internationaux sont annulés.

- Dans le centre de Manhattan, une grue au sommet d'un immeuble de 90 étages en construction se brise pratiquement en deux sous l'effet des bourrasques. La façade d'un immeuble de six étages s'effondre, sans faire de blessés.

- En mer, la tempête provoque la perte d'un trois-mâts, le HMS Bounty, réplique de la frégate des "révoltés du Bounty". 14 des 16 membres d'équipage sont secourus.

- L'ouragan Sandy devient cyclone post-tropical avec des vents faiblissant légèrement de 150 à 130 km/heure mais se faisant sentir jusqu'à près de 800 km à la ronde.

- Vers 20H00 locales (00H00 GMT), le centre de Sandy, touche terre près d'Atlantic City, dans le New Jersey, balayé par des vents violents et des pluies diluviennes.

- Les eaux de l'East River et de la Hudson River montent alors que des vents violents et des pluies torrentielles s'abattent sur New York. Des trombes d'eau envahissent les rues du sud de Manhattan, submergeant des quartiers entiers et inondant des tunnels routiers et sept tunnels du métro. Des voitures sont emportées par les flots. Une explosion dans une station électrique à Manhattan plonge 230.000 personnes dans le noir.

La crue atteint un niveau record de 4m15 dans le sud de Manhattan avant de redescendre à 3m vers minuit (04H00 GMT).

-- MARDI 30 --

- Barack Obama décrète tôt dans la matinée l'état de "catastrophe majeure" dans les Etats de New York et du New Jersey.

- A 05H00 (09H00 GMT), la tempête se trouve à 145 km à l'ouest de Philadelphie (Pennsylvanie) et les vents ont faibli à 105 km/h, selon le Centre de prédiction hydrométéorologique américain (HPC).

- Un incendie détruit 50 habitations dans le Queens à New York.

- Plus de huit millions de foyers sont privés d'électricité dans 18 Etats du nord-est des Etats-Unis et à Washington. L'Etat du New Jersey est le plus touché avec 2,5 millions de clients dans le noir, l'Etat de New York comptant deux millions de foyers affectés dont 750.000 dans la ville de New York.

- Rupture d'une digue de la rivière Hackensack dans le New Jersey.

- Mise à l'arrêt de trois réacteurs nucléaires situés dans le New Jersey et au nord de New York.

- Près de 6.000 vols sont annulés pour la journée.

kd/bc/rap

PLUS:afp