NOUVELLES
30/10/2012 05:18 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Syrie : un quartier de Damas bombardé, un général assassiné

Le jour où pour la première fois l'aviation syrienne a bombardé un quartier rebelle de Damas, les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) ont revendiqué l'assassinat d'un général de l'armée de l'air dans la capitale.

C'est la première fois depuis le début du soulèvement il y a plus de 19 mois que l'aviation bombarde Damas. Habituellement, l'armée de l'Air utilise des hélicoptères pour mitrailler les poches rebelles dans la capitale.

Selon le journaliste de l'AFP, un bruit terrifiant a été entendu à Damas lorsque le chasseur bombardier a largué quatre bombes contre le quartier de Jobar, dans l'est de la capitale.

Toujours à Damas, les rebelles de l'ALS ont revendiqué sur Internet l'assassinat du général d'Abdallah Mahmoud Al-Khalidi, membre du commandement général de l'armée de l'air, chargé de l'entraînement de l'armée de l'air ».

Selon la chaîne officielle, le général Al-Khalidi était « un des meilleurs experts en matière d'aviation militaire en Syrie ».

Par ailleurs, des Palestiniens du Front populaire pour la libération de la Palestine-Commandement général (FPLP-CG), une faction dissidente de l'OLP, épaulés par l'armée régulière se sont affrontés à des rebelles au camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk, dans le sud de Damas.

Quelque 148 500 Palestiniens vivent dans ce camp.

Le porte-parole de cette faction, Anwar Raja, a expliqué que son organisation cherchait à « empêcher que le camp soit pris en otage et devienne un champ de bataille ».

Les membres de la direction extérieure du Hamas palestinien, dont Khaled Mechaal, qui étaient réfugiés en Syrie depuis de longues années, ont quitté le pays après le soulèvement contre le régime.

PLUS: