NOUVELLES
30/10/2012 03:14 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Sandy: une rescapée du 11-Septembre aux premières loges

Une rescapée des attentats terroristes du 11-Septembre a assisté aux premières loges à l'arrivée du cyclone Sandy à New York, à quelques mètres à peine de l'explosion d'une station électrique qui a plongé le sud de Manhattan dans le noir lundi soir.

"Je regardais la télévision, et tout d'un coup, j'ai entendu un bruit et quelques secondes après, j'ai été plongée dans le noir", raconte à l'AFP Sharon Romano, la cinquantaine, sur le pas de sa porte sur la 14e rue, entre les avenues C et D.

"Grâce à Dieu, j'avais des bougies, j'ai réussi à aller jusqu'à la porte, et dehors... c'était indescriptible. C'était comme une plage, sans sable. Tout était submergé, toutes les alarmes de voiture se sont mises en route en même temps, s'arrêtant et repartant".

Elle a eu peur. "Cela m'a rendu malade", dit-elle. Rien à voir cependant avec son expérience du 11-Septembre. "J'étais dans la tour Nord du World Trade Center. Ca c'était très fort".

Mardi, elle observait les équipes du distributeur électrique Con Edison s'affairant pour réparer la station électrique dont l'explosion a provoqué des coupures d'éléctricité géantes, touchant toujours mardi des centaines de milliers de New-Yorkais.

"Ca a fait un +POP+, un +POP+ très bruyant, mais qui n'avait rien à voir avec l'explosion de la même station il y a 10 ans environ (en 2002, ndlr), où c'était terrible, tout avait explosé, il y avait beaucoup de fumée", décrit-elle.

ppa/bd/bdx

PLUS:afp