NOUVELLES
30/10/2012 10:38 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Sandy a eu raison d'une tour cellulaire sur quatre dans 10 États

NEW YORK, États-Unis - Le cyclone post-tropical Sandy a neutralisé le quart des tours cellulaires dans 10 États. Et la situation pourrait empirer, ont prévenu mardi des autorités fédérales.

De nombreuses tours cellulaires sont toujours fonctionnelles grâce à des génératrices, lesquelles pourraient manquer d'essence avant que l'électricité ne soit rétablie, a expliqué la Commission fédérale des communications (FCC).

Le réseau téléphonique de lignes terrestres s'en est mieux tiré dans la zone affectée, qui s'étend de la Virginie au Massachusetts, a affirmé la FCC, selon qui environ le quart des abonnés du câble n'a toujours pas de service.

L'organisme de réglementation fédéral ne détenait pas de données sur le nombre de personnes qui ont été touchées par la tempête.

Les centres d'appel du service d'urgence 911 s'en sont assez bien tirés. Seuls quelques petits problèmes ont été signalés, a indiqué le président de la FCC, Julius Genachowski.

Sandy a laissé sur son passage beaucoup de destruction. Les inondations qui ont touché la pointe sud de l'île de Manhattan ont imbibé le plus important noeud de communications au monde, mettant hors service des sites Internet et forçant les entreprises de télécommunications à rediriger le trafic international.

Alors que courant électrique était coupé au sud de Manhattan, lundi, les centres informatiques et les installations des compagnies téléphoniques était contraintes à se tourner vers les génératrices au diesel. Les centres informatiques qui ne l'avaient pas fait ont mis hors service des sites comme Gawker, le Huffington Post et plusieurs blogues new-yorkais bien en vue.

Mardi soir, le site de Gawker était toujours inaccessible, mais celui du Huffington Post était de nouveau opérationnel.

PLUS:pc