NOUVELLES
30/10/2012 06:50 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

L'Egypte annule un contrat de mine d'or avec Centamin, l'action dévisse

Un tribunal égyptien a annulé mardi la concession d'une mine d'or de la société Centamin, entraînant une forte chute du cours de l'action de cette entreprise à Londres et accroissant les craintes des investisseurs dans un pays en pleine turbulence politique.

La cour administrative du Caire a annulé un contrat gouvernemental conclu sous l'ancien président Hosni Moubarak accordant à Centamin le droit d'exploiter la mine de Sukkari pendant 30 ans.

Le jugement peut faire l'objet d'un appel.

Dans un communiqué, Centamin a souligné qu'"aucun détail sur une décision finale n'était disponible et aucun jugement écrit" ne lui avait été communiqué.

Selon elle, "la concession (...) reste valide et la cour n'a pas compétence pour l'annuler". Elle a précisé que les opérations minières se poursuivaient pour le moment.

Après l'annonce de la décision, l'action de Centamin a perdu jusqu'à près de 65% à 35 pence à la Bourse de Londres. Le titre a finalement été suspendu à 63 pence (-35,4%).

Centamin, également cotée à la Bourse de Toronto, a commencé en 2009 l'exploitation de la mine de Sukkari, la plus grande mine d'or en Egypte.

La justice a été saisie par un ancien parlementaire qui estimait que ce contrat était désavantageux pour les Egyptiens.

se-mg/cco/feb/al

PLUS:afp