NOUVELLES
30/10/2012 10:53 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Le personnel de soutien de Bibliothèque et Archives nationales en courte grève

MONTRÉAL - Les quelque 450 employés de soutien de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) ont décrété une matinée de grève, mardi.

Sans contrat de travail depuis plus d'un an, la partie syndicale soutient avoir consenti à certaines demandes de l'employeur, mais juge que les négociations piétinent.

La partie patronale a proposé des augmentations salariales de 0,5 pour cent pour les deux premières années et de 1,0 pour cent pour la troisième année. Cette offre a été jugée insuffisante par le syndicat.

La présidente générale du Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ), Lucie Martineau, juge que la partie patronale fait preuve d'inflexibilité et qu'il est nécessaire de hausser le ton dans ce conflit de travail.

Les points en litige concernent le salaire, et les conditions de travail des employés surnuméraires.

Les 450 employés de soutien de BAnQ représentés par le SFPQ travaillent pour la majorité à la Grande Bibliothèque à Montréal, mais sont aussi présents un peu partout au Québec.

De leur côté, les quelque 220 employés professionnels de BAnQ, représentés par le Syndicat de professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec, ont également accordé plus tôt en octobre un mandat de grève à leur exécutif syndical.

PLUS:pc