NOUVELLES
30/10/2012 10:42 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Le bénéfice de Ford freine de 1 pour cent au troisième trimestre

DEARBORN, États-Unis - Le bénéfice du constructeur automobile américain Ford a freiné de 1 pour cent au troisième trimestre, à 1,63 milliard $ US, quand les pertes épongées en Europe ont été supérieures aux profits engrangés en Amérique du Nord.

Ford a précisé mardi que cette performance correspond à un bénéfice de 41 cents US par action, soit le même montant que l'an dernier.

Exception faite des éléments non récurrents, Ford a affiché un bénéfice trimestriel de 40 cents US par action, tandis que les analystes relancés par FactSet anticipaient un profit de 30 cents US par action.

Les revenus de Ford ont glissé de 3 pour cent à 32,1 milliards $ US quand ses ventes ont fondu en Europe et en Amérique du Sud. Toutefois, la poussée de 8 pour cent constatée en Amérique du Nord a permis à la compagnie de surpasser les revenus de 31,5 milliards $ US prédits par Wall Street. La performance nord-américaine est attribuée à une hausse des prix et à la progression des ventes de véhicules offrant des marges de profits élevées.

Ford a généré des revenus de 2,3 milliards $ US en Amérique du Nord, surpassant la barre des 2 milliards $ US pour un troisième trimestre consécutif.

La compagnie a toutefois perdu 468 millions $ US en Europe, où la crise économique a matraqué ses ventes. Ford espère renverser la vapeur avec le lancement de plusieurs nouveaux véhicules sur le marché européen, y compris la légendaire Mustang. Ford a aussi annoncé, la semaine dernière, la fermeture de trois usines européennes et le licenciement de quelque 6200 employés; d'ici là, la compagnie s'attend à perdre 1,5 milliard $ US en Europe cette année et l'an prochain. Elle ne prévoit pas renier avec la rentabilité sur le marché européen avant le milieu de la décennie.

Au troisième trimestre, la part de marché de Ford en Europe se chiffrait à 7,8 pour cent, contre 8,5 pour cent il y a un an. Un représentant de la compagnie a expliqué qu'elle souffre des nombreuses mesures incitatives adoptées par ses rivales pour attirer les acheteurs.

PLUS:pc