NOUVELLES
30/10/2012 08:48 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

La tempête Sandy moins intense que prévu à Québec

Le passage de la tempête Sandy n'a pas eu les répercussions appréhendées dans la région de Québec. Malgré des rafales atteignant parfois les 75 km/h, les vents n'ont pas causé de dommages importants.

La Ville de Québec a d'ailleurs diminué son état d'alerte au cours des dernières heures. « On va voir l'évolution des bulletins météo. Pour l'instant on va demeurer en état d'alerte, mais en alerte réduite. Une partie du personnel a été démobilisée au cours de la nuit parce que les conditions ont été meilleures que prévu », explique le porte-parole de la Ville de Québec, Jacques Perron.

La Ville va tout de même surveiller de près la situation jusqu'en début d'après-midi pour être prête à réagir en cas de besoin. La situation sera réévaluée par la suite.

Les pompiers de Québec n'ont répondu qu'à une trentaine d'appels pour des dégâts causés par les forts vents la nuit dernière. Hydro-Québec rapporte de son côté près de 3000 clients privés d'électricité. Les pannes isolées s'étendent sur un vaste territoire allant de Charlesbourg jusqu'à Saint-Raymond dans Portneuf. Ailleurs au Québec, près de 50 000 résidences ont été privées d'électricité au plus fort de la tempête.

Les vents forts devraient commencer à diminuer en fin de matinée pour Québec. Les averses devraient ensuite se mettre de la partie avec de 20 à 40 mm de pluie attendus d'ici ce soir. La région de Charlevoix sera particulièrement touchée avec 70 mm de pluie prévus.

La pluie et les vents forts en cette période de grande marée risquent aussi de provoquer des débordements près du fleuve. Le secteur de la rue Dalhousie à Québec et la marina de Cap-Rouge font l'objet d'une attention particulière par la Ville de Québec. La prochaine marée haute est prévue à 19 h 48.

Des vols en direction des États-Unis sont toujours annulés à l'aéroport international Jean-Lesage mardi.

PLUS: