NOUVELLES
30/10/2012 06:02 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

Des coûts de 7,4 milliards de dollars pour Muskrat Falls

La première ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Kathy Dunderdale, confirme que l'estimation définitive des coûts du projet hydroélectrique du bas Churchill, au Labrador, est de 7,4 milliards de dollars.

Son gouvernement a dévoilé, mardi, les chiffres officiels. Lorsque l'ancien premier ministre Danny Williams a présenté le projet, en novembre 2010, les coûts étaient estimés à 6,2 milliards de dollars.

Le gouvernement explique l'augmentation des coûts par diverses améliorations maintenant prévues aux futures installations de production et de transport de l'électricité.

L'électricité qui serait produite par les installations de Muskrat Falls serait transportée à Terre-Neuve et en Nouvelle-Écosse, notamment à l'aide de câbles sous-marins.

Le coût de l'entreprise Emera pour la construction du câble sous-marin qui lierait les deux provinces n'a pas été mis à jour. Cette infrastructure pourrait coûter plus de 1,2 milliard de dollars.

Le gouvernement a aussi annoncé que l'entreprise Manitoba Hydro International, qui a évalué les prévisions de la société d'énergie Nalcor, conclut que ce projet est le plus avantageux pour assurer l'avenir énergétique de la province.

Selon Manitoba Hydro International, le projet de Muskrat Falls coûterait 2,4 milliards de dollars de moins en 50 ans que si la province utilisait sa centrale de Holyrood et d'autres sources d'énergie.

Le gouvernement progressiste-conservateur doit rendre sa décision plus tard cette année s'il approuve le projet ou non.

PLUS: