NOUVELLES
30/10/2012 07:42 EDT | Actualisé 30/12/2012 05:12 EST

dapd ferme son service francophone en Suisse

Le groupe allemand de médias dapd, qui a repris en été le bureau suisse francophone d'Associated Press (AP), a notifié mardi à la rédaction l'arrêt de ses opérations. 

Les sept journalistes qui la composent, plusieurs travaillant à temps partiel, sont licenciés, a annoncé mardi le syndicat des journalistes impressum. C'est un avocat qui a apporté les lettres de licenciement aux journalistes. 

Cette unité francophone, basée à Berne et Lausanne, servait en priorité la presse suisse et était rattachée à la rédaction de langue française d'AP à Paris. Ce service a été récemment rachetée à AP par dapd et rebaptisée Sipa news. 

Cette mesure intervient deux ans et demi après la liquidation du bureau Suisse alémanique d'AP, avec le licenciement d'une vinqtaine de journalistes. Dapd justifie ces licenciements par des motifs économiques liés à la perte d'un client important, le groupe Tamedia Publications romandes.

Dapd, deuxième agence de presse allemande, a déposé le bilan devant un tribunal de Berlin en octobre dernier, annonçant que 299 salariés sur 515 sont concernés. 

Dapd est née en 2010 de la réunion de l'ancienne ddp, l'ancienne agence de RFA et du service allemand de l'agence américaine AP. Elle s'était érigée depuis en concurrente directe de l'agence dpa, numéro un sur le marché allemand et s'était ensuite intéressée au marché français avec le rachat de l'agence de photo Sipa. 

pjt/apo/jr

PLUS:afp