NOUVELLES
29/10/2012 03:33 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Sécurité des prisonniers: un meurtrier décrit comment il a pu tuer un codétenu

VANCOUVER - Un tueur en série reconnu coupable a soutenu à des enquêteurs de la section des homicides que son transfert dans une prison de sécurité moyenne avait été une erreur.

Lors d'un entretien avec la police, Michael McGray, âgé de 45 ans, a décrit en détail la façon dont il avait planifié et perpétré l'assassinat de Jeremy Phillips, âgé de 33 ans, dans la cellule qu'ils partageaient à l'intérieur de la prison d'Agassiz, en Colombie-Britannique. Le meurtre a eu lieu en 2010, dans le cadre d'un faux scénario de prise d'otage.

La vidéo de la plainte et de la confession de McGray a été présentée à un jury pendant une enquête du coroner à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Cette enquête a été réclamée parce que le coroner en chef de la province voulait que la sécurité des prisonniers dans le système carcéral fasse l'objet d'un examen.

McGray, qui purge déjà une peine d'emprisonnement à vie pour six meurtres, a déclaré à la police, dans la vidéo, que le meurtre avait été commis en raison d'«un problème de santé mentale». L'homme a également dit à plusieurs reprises qu'il était un psychopathe qui tuerait de nouveau.

Le jury doit présenter des recommandations pour éviter des morts similaires à l'avenir.

PLUS:pc