NOUVELLES
29/10/2012 12:38 EDT | Actualisé 29/12/2012 05:12 EST

Sandy: le maire insiste pour que les New-Yorkais évacuent rapidement

Le maire de New York Michael Bloomberg a insisté lundi pour que les habitants de la ville concernés par son ordre d'évacuation le fassent "immédiatement", insistant sur le danger imminent réprsenté par l'ouragan Sandy.

Si vous ne l'avez pas fait "et avez un moyen de partir, faites-le immédiatement. Les conditions se déteriorent très vite, et la fenêtre pour partir en toute sécurité est en train de se fermer", a-t-il déclaré dans une conférence de presse.

Dimanche, M. Bloomberg a ordonné l'évacuation obligatoire de 375.000 New-Yorkais habitant des zones inondables, mais beaucoup ne l'ont pas fait.

"C'est une tempête qui peut facilement vous tuer", a-t-il insisté, ajoutant que le pire était attendu dans la soirée "à partir de 20H00" (00H00 GMT mardi) et sur une période de quatre heures, avec une montée des eaux qui pourrait aller par endroits jusqu'à 3,5 m, de la pluie et des vents violents.

New York est largement entourée d'eau, et les mesures d'évacuation concernent le sud de Manhattan, et plusieurs zones côtières de Brooklyn et Staten Island.

M. Bloomberg a rappelé que des centres d'accueil avaient été ouverts dans 76 écoles, avec un total de 16.000 lits disponibles.

Mais il a reconnu qu'ils étaient loin d'être remplis, 3.000 personnes seulement y ayant dormi dimanche soir, ainsi que 73 animaux de compagnie.

New York habituellement si animée était complètement paralysée lundi. Les transports en commun étaient fermés, ainsi que les tribunaux, la plupart des magasins, et les attractions touristiques. Les écoles étaient aussi fermées et le resteront mardi, a précisé M. Bloomberg.

bd/mdm

PLUS:afp